Pétition "Non à la directive de la honte !" et rassemblement européen à Bruxelles

Publié le par benedicte


Pétition
"Non à la directive de la honte !" et rassemblement européen à Bruxelles

 

Sur le site plus des informations : "Pourquoi nous sommes contre cette directive", "10 réponses à 10 idées fausses sur cette directive", "Le rapport de la Commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures", "Le projet initial de la Commission Européenne"

 

Non à la directive de la honte ! 

Appel aux parlementaires européens

Au mois de mai 2008, un projet de directive sur la rétention et l'expulsion des personnes étrangères sera soumis au Parlement européen.

Depuis 1990, la politique européenne conduite par les gouvernements en matière d'immigration et d'asile s'est traduite par une réduction continue des garanties et des protections fondamentales des personnes. L'Europe se transforme en une forteresse cadenassée et met en oeuvre des moyens démesurés pour empêcher l'accès à son territoire et expulser les sans-papiers.

Le projet de directive, s'il était adopté, constituerait une nouvelle régression.
En prévoyant une rétention pouvant atteindre 18 mois pour des personnes dont le seul délit est de vouloir vivre en Europe, il porte en lui une logique inhumaine : la généralisation d'une politique d'enfermement des personnes étrangères qui pourrait ainsi devenir le mode normal de gestion des populations migrantes.
En instaurant une interdiction pour 5 ans de revenir en Europe pour toutes les personnes renvoyées, ce projet de directive stigmatise les sans-papiers et les transforme en délinquants à exclure.

Le projet de directive qui sera présenté au Parlement est le premier dans ce domaine qui fasse l'objet d'une procédure de co-décision avec le Conseil des ministres. Le Parlement a donc enfin la possibilité de mettre un terme à cette politique régressive qui va à l'encontre des valeurs humanistes qui sont à la base du projet européen et qui lui donnent sens.

Les parlementaires européens ont aujourd'hui une responsabilité historique : réagir pour ne pas laisser retomber l'Europe dans les heures sombres de la ségrégation entre nationaux et indésirables par la systématisation des camps et de l'éloignement forcé.

Nous appelons les parlementaires européens à prendre leurs responsabilités et à rejeter ce projet.




Rassemblement européen à Bruxelles
7 mai 2008 - place Schuman

Pour y participer départ organisé de Paris 25€ AR voir ici



Publié dans Justice-droit

Commenter cet article

aliciabx 19/04/2008 00:45

C'est l'Europe de la technocratie, l'humanisme se perd au profit des intérêts.Je ne crois pas que les européens eux-mêmes voulaient cette Europe sans âme...

benedicte 22/04/2008 21:04


Je ne crois pas non plus, l'opposition au traité ou à Bruxelles, n'est pas majoritairement nationaliste, il y a toute une opposition à cette Europe, mais pour construire une Europe de démocratie et
des peuples...


charlotte357 19/04/2008 00:14

Avec la famille qui règne en Afrique, il faut s'attendre à un afflux d'immigrants massif. Que va faire la France, que va faire l'Europe ? J'ai l'impression qu' il n'y a plus d'issue, que nous en arrivons à la fin de l'humanité. Encore une mauvaise nuit en perspective.

benedicte 22/04/2008 21:15


forcément et l'inquiétude est légitime quand aux moyens utilisés pour refouler cete immigration supplémentaire alors que nous tenons, l'occident, les rênes du système qui engendre les famines qui
seront la cause de ce déplacement de population ... oui avançons à grand pas dans un cauchemar. Il n'en reste pas moins que nous pourrions l'arrêter, si l'humanité voulait bien se poser les bonnes
questions et arrêter les conneries !


eva journaliste-resistante a l'intolerable 18/04/2008 22:54

Coucou ! Je publie ton article... Eva

benedicte 22/04/2008 21:16


merci Eva, à bientôt !