Palestine : terre de souffrance d'un peuple soumis à la barbarie ... ici et maintenant

Publié le par benedicte


Palestine : terre de souffrance d'un peuple soumis à la barbarie ... ici et maintenant

Je voulais faire un article sur ce qui vivent les palestiniens actuellement pour dénoncer l'injustifiable  cautionnement des exactions commises par l'Etat d'Israël depuis 60 ans, par la communauté internationale, dont l'Europe et la France depuis N.Sarkozy. Mais j'ai renoncé à en faire un seul, il va être fait par petit bout.
Donc celui-ci, le deuxième est une série de vidéos sur la Palestine concernant sur la situation actuelle.
Les articles de fond viendront ensuite.
J'ai hésité avant de mettre en ligne la video "la douleur de la palestine", mais j'ai décidé de le faire. C'est trop facile de faire comme si on ne savait pas, de se répandre en lamentations indignées sur les horreurs du passé tout en détournant les yeux sur les mêmes qui se déroulent là et maintenant. Ce qui a rendu les horreurs du passé possible, c'est que la majorité a détourné les yeux ... et ce qui rend aussi possible ce cauchemar de souffrance dans lequel est enfermé le peuple palestinien depuis 60 ans.



Jenine, Jenine du réalisateur arabe israélien Mohammed Bakri ( 50 mn )

mohamed_Bakri.jpgSur Dailymotion à cette adresse : Jenin..Jenin 
Quelques jours après l’invasion de Jénine par l’armée israélienne, un vieil homme se fraye un chemin parmi les décombres des habitations du camp de réfugiés et implore Allah. Dans cette petite enclave palestinienne mise à feu et à sang, des hôpitaux ont été éventrés sous les bombardements aériens et un nombre important d’habitants dont des enfants, des femmes, des vieillards et des handicapés ont été touchés par l’offensive de l’armée israélienne. Choqués par la densité du drame, des résidents témoignent des atrocités et des massacres commis; ils expriment leur révolte contre l’oppression et contre les humiliations subies. Les traumatismes liés à l’agonie d’enfants et à la mort d’innocents s’ajoutent aux ambitions, aux espoirs et aux rêves annihilés. Impuissant, le peuple palestinien crie sa souffrance et sa colère au reste du monde.
Interdit en Israël, un document-choc, tourné à chaud et dédié au producteur Iyad Samudi, tué par les soldats israéliens quelques jours après la fin du tournage. Prix du meilleur film au Festival international du film de Carthage en 2002, Prix International du Documentaire et du Reportage Méditerranéen 2003.
Biographie: Mohamed Bakri est né en 1953 en Galilée. En 1976, il est diplômé de l’Université de Tel-Aviv. Acteur de théâtre et de cinéma, il a tourné avec Costa Gavras, Rashid Masharawi, Ali Nasser et Uri Barrabash.

Sur le site Euro Palestine article publié le 4 mars 2008
Ce film a vu sa programmation censurée dans de nombreux pays comme la france, mais aussi par la plupart des pays arabes et est actuellement diffusé dans quarante villes italiennes, parmi lesquelles Rome, Milan, et Turin en solidarité avec le réalisateur.
Il est actuellement poursuivi devant les tribunaux israéliens pour son film qui montrait la meurtrière et destructrice opération "Rempart" de l’armée israélienne dans cette ville en avril 2002 (celle qui a valu à un soldat israélien d’être décoré pour avoir déclaré la satisfaction qu’il avait ressentie en "transformant tout un paté de maison en terrain de football").
Après la projection du film à Tel-Aviv et à Jérusalem, cinq soldats de réserve avaient porté plainte contre Mohamed Bakri pour diffamation, se plaignant que le film présente cette attaque comme "une longue suite de crimes de guerre et d’exactions".
"Le milieu artistique israélien n’a pas encore levé le petit doigt en ma faveur", a indiqué Mohamed Bakri, tandis que la presse italienne a publié lundi une pétition signée par une cinquantaine de scénaristes, réalisateurs et comédiens en solidarité avec le cinéaste.




La souffrance de la Palestine (23 mn)
 



Pour la mélopée en français et en arabe qui rythme les images ( 6 mn )


Palestine
envoyé par missme2008

paroles du refrain
Une terre sans partage,

Une paix jamais vue,
Ce n’était qu’un mirage,
La violence continue.
Les pierres qu’on a bâties,
Les pierres qu’ils ont détruits,
Les pierres de l’Intifada sont les pierres de Gaza,
Les pierres de l’Intifada sont les pierres de Gaza.

Publié dans Politique Monde

Commenter cet article

ciboulette 06/03/2008 09:39

tu as bien fait bénédicte...

Il faut se souvenir que la lubie de NS consistant à faire porter un enfant juif mort par un petit français, c'était un gros canular qu'il a vite abandonné. Une fois qu'il ait servi à camoufler son engagement au nom de la France de rapprochement avec Tel Aviv... Le nain ne va pas tarder à nous annoncer sa prise de position officielle au côté des USA.... Et après l'Afghanistan, la France va s'engager dans un nouveau génocide... Comme l'a dit Royal, hier, je crois "arretez-le avant que cela finisse trop mal !"

benedicte 06/03/2008 14:57

Independamment de NS c'est la communauté internationale entière qui est coupable de cautionner cette situation et l'embargo de l'Europe sur l'aide aux palestiniens suite au fait que le Hamas ait remporté les élections ce n'est pas NS qui en est responsable, et je doute que es français toutes origines confondues suivent le petit capo dans sa démence va-t'en guerre. Kouchner a fait un flop, lorsqu'il a voulu diaboliser l'Iran et jouer la France menacée. Mais heureusement qu'il y a l'Europe, sinon NS aurait déjà trouvé un moyen de déclarer la guerre à l'un de nos voisins ! Ceci dit il faut l'empêcher de nuire, mais je ne compte pas sur le PS pour ça, de vilains petits hypocrites qui ne prendront aucun risque, comme Bayrou d'ailleurs, ils attendent tous que NS tombe pour récupérer le pouvoir par intérêt personnel, le peuple n'y gagnera rien, du moins pas grand chose, il ne recevra qu'une charité condescendante pour qu'il se laisse conduire à l'abattoir sans faire trop de vague ... ce n'est pas pour rien que Jospin ne s'est pas retrouvé au second tour en 2002 et visiblement rien n'a changé, ou plutôt si, la situation n'a cessé de se dégrader. Il y a des moments où je traverse de profondes crises d'abattement ... c'est la colère qui me maintient debout, la colère contre la barbarie humaine et toute cette douleur, cette destruction qu'elle propage, qu'elle entretient, qu'elle prétend justifier alors qu'elle va à l'encontre de toutes les lois qui président au mouvement de la vie et de la plus élémentaire conscience  ... l'être humain a le niveau d'intelligence d'une cellule cancéreuse. J'ai toujours rêvé d'être une extra-terrestre ... et pouvoir demander un rapatriement sanitaire d'urgence !!!! amicalement .E.T. :)) :0060: