Rappel : la barbarie humaine en oeuvre en Palestine

Publié le par benedicte

Rappel : la barbarie humaine en oeuvre en Palestine

Et pour combien de temps encore ?
60 ans ça ne suffit pas ?


Un Etat criminel pratique au quotidien envers toute une population des actes qui sont des "crimes contre l'humanité" au regard des droits de l'homme et du droit international, en toute impunité, avec la complicité de la communauté internationale, notre pays et l'Europe participant activement à cette barbarie aux côtés des Etats-Unis, et ce depuis 60 ans.
C'est cette complicité qui rend cette barbarie et ces crimes possibles et leur permet de se perpétuer depuis 60 ans ! ... et il faut être barbare pour être complice à ce point de la barbarie, au point de présenter les bourreaux comme vertueux,
et les victimes de leurs tortures comme terroristes ... depuis 60 ans !
Cette barbarie généralisée, défendue, exaltée par des individus qui se prétendent, se posent en défenseurs des droits de l'homme, de la démocratie et de la liberté (preuve s'il en était besoin que les mots n'ont plus aucun sens)
est de ce fait, encore plus obscène et perverse que celles qui l'ont précédée et celles de moindre ampleur qu'elle côtoie.

Le seul devoir de mémoire envers les morts et ceux qui ont souffert des barbaries et tyrannies passées, est un devoir de conscience envers les vivants, un devoir de regarder l'histoire et l'humanité en face et d'en apprendre, pour que ces barbaries et tyrannies cessent de renaître de leurs cendres, faisant des souffrances et atrocités du passé un éternel présent !


Alors ci-dessous :
  • Les conditions dans laquelle les palestiniens de la bande de Gaza doivent tâcher de survivre, sous blocus israëlien depuis 16 mois, avec la complicité de la communauté internationale, dont l'Europe et la France
  • Le mail d'une citoyenne envoyé à un député européen
  • Le communiqué de l’Union Juive Française pour la Paix exigeant l’arrêt immédiat du siège de Gaza.
  • Le message de l'Association des Palestiniens en France à propos de la journée de solidarité du 6 décembre : "Solidarité Gaza Palestine contre le blocus et les crimes de guerre d'Israël" avec le programme sur Paris
Pour l'histoire, analyses et situation actuelle, quelques éléments et liens, non exhaustifs sur la page PALESTINE


P.S. Il paraît que nous sommes du 15 au 23 novembre dans la semaine de la solidarité internationale, dont c'est la 11ème édition, qui "vous invite à participer à plus de 5000 animations originales et conviviales partout en France". Je regrette que ça sonne comme l'annonce d'une foire commerciale ... j'ai l'impression que ce genre d'opération a plus pour objectif de permettre à certaines associations de récolter des fonds et recruter des bénévoles, que chercher à construire une société solidaire et retisser le lien social ...




FREE PALESTINE
Le Mouvement Citoyen Palestine est une association de fait, constituée de citoyens d’horizons divers et qui a pour objectif la promotion et la défense des droits inaliénables du peuple palestinien à disposer de son territoire et d’un Etat.

Gaza l'oubliée

Avec le blocus, Gaza est paralysée : Les conséquences et les dégâts

Ziad Medoukh, Gaza, le 4 novembre 2008

Depuis plus de 16 mois la force de l’occupation israélienne impose un blocus et un siège total contre la Bande de Gaza.. Malgré la pression internationale et la trêve ce blocus est toujours maintenu. Les conséquences de ce siège sont très graves pour toute la population civile.

J’essaie à travers des chiffres et des données tirés de différents rapports des organisations locales et internationales qui s’occupent des conséquences de ce blocus sur la vie dans la Bande de Gaza tels le comité populaire contre le siège de Gaza, les études et les rapports des centres des droits de l’homme, les rapports de la banque mondiale, de montrer l’influence et les conséquences de ce blocus aveugle et illégal qui touche tous les aspects de la vie à Gaza ;tous les secteurs économiques et sociaux sont paralysés par ces mesures israéliennes qui violent la loi internationale.

Les pertes directes causées par le blocus s’élèvent à plus de 640 millions dollar depuis le début de ce blocus jusqu’à la fin de ce mois d’octobre.

Le revenu par habitant et par jour est de 2 dollars seulement et 80% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté .

Le blocus a engendré des dégâts considérables dans tous les domaines économiques et sociaux, ce qui a fait de Gaza une zone sinistrée . Il paralyse la libre circulation des biens et des personnes de Gaza vers l'extérieur et vice versa. Il entrave tous échanges commerciaux contrairement à tous les accords et toutes les conventions dans lesquels l'état israélien s’engageait devant les organisations internationales ;lesquelles préconisent de faciliter la libre circulation des bien et des personne conformément à trois accords dont le dernier portait sur les points de passage en novembre 2005 , malgré le respect palestinien de la trêve.

Les rapports ont aussi indiquer que le pourcentage de ceux qui vivent en dessous de seuil de pauvreté s'est élevé atteignant 80% .

Selon la banque mondiale, le taux du chômage atteint 65% entraînant un bas de niveau de vie des Gazaouis qui n'arrivent plus à subvenir aux besoins essentiels de la vie sachant que le revenu annuel est de moins de 650 dollar soit environ deux dollars par jour.


Le secteur privé :

Il n'est pas en reste car la productivité de ce secteur a baissé de 76% avant le début de l'Intifada Al-Aqsa à 31.1% pendant le premier trimestre 2001. ensuite elle a repris son dynamisme pour atteindre les 46% en juin 2007.

Mais à cause de blocus elle est redescendu au plus bas pour se stabiliser autour de 11%. Ceci par manque de matières premières qui doivent transiter par Israël.

Certaines statistiques indique que plus de 43% des entreprises du secteur privé ont du fermer contre 55% qui ont réduit leurs activité de plus de 75% .


Le secteur industriel :

On note que 97% des 3900 usines ont été fermés mettant au chômage plus de 35.500 ouvriers . et ceux qui ont gardé leur emploi ne dépassent que 1500 ouvriers.

Il faut mentionner aussi que depuis le début du blocus, les pertes mensuelles sont de l'ordre de 15 millions dollars.

Les bénéfices nets du secteur à Gaza atteignaient 800.000 dollars par jour en 2006, c'est-à-dire 97.5 millions dollars jusqu'à la mi-octobre 2008.

Le manque d'exportation de produits a causé des pertes s'élevant à plus de 320 millions de dollars .

Le nombre des établissements industriels est passé de 600 à 30 seulement causant des pertes de plus de 120 millions de dollars et envoyant 6500 ouvriers au chômage.

Plus de 960 usines produisant 5 millions pièces de vêtements par an dont on exporte 95% en Israël ont été fermées. et 25000 ouvrier ont perdu leur poste .

Les dégâts à cause de l’arrêt d'exportation ont dépassé 40 millions dollars, on estime que les véhicules dont on a besoin pour l'exportation sont d’environ environ 245 véhicules par mois.


Le secteur agricole :

On a 70.000 Hectares de terres agricoles avec 280.000 à 300.000 tonnes de capacité productive de l'ensemble des produits agricole par an

Et le tiers de ces produits sont pour l'exportation.

Le secteur agricole permet à plus de 40.000 citoyen de Gaza –c'est-à-dire 12.7% de population active- de trouver un emploi permanent ou partiel et il fournit la nourriture pour le quart des habitants.

Depuis le blocus imposé sur la bande de Gaza, l'occupation israélienne a interdit l'exportation de n'importe quel produit y compris les produits agricoles à l'extérieur.

Aussi elle ne fait pas entrer les semences, les engrais et les autres équipements agricoles causant de grands dégâts qui ont dépassé 135 millions de dollars depuis mi-juin jusqu'à mi-octobre 2008.

Et selon le ministère de l'agriculture, les pertes journalières par manque d'exportation des produits agricoles ont atteint 150 000 dollars . C'est-à-dire que le total de ces pertes au cours des mois de blocus est de 67 millions de dollars.

Les paysans ont subi des pertes certes sur le marché local car n'arrivant pas à écouler leurs marchandises  de ce fait ; ce dernier s'est trouvé engorgé par des produits destinés à l'origine à l'exportation.

Les prévisions montrent que le total de produit pour cette saison sera moins élevé de 20% à 30% que la saison passée . c'est-à-dire que les dégâts mensuels atteignent 10 millions de dollars.

Il faut mentionner que ce blocus a détruit toute une saison de production agricole qui va du 15 novembre de cette année jusqu'à mi-mai 2009.

Notons qu'il y a 7500 paysans qui travaillent cette saison et la totalité de leur production évaluée à 14 millions de dollars , est exclusivement destiné à l'exportation. Ce sont quelques carrés 3130 km qui sont cultivés (les tomates, les fraises ..etc.)

D'un autre coté et à cause de la limitation de la pêche on estime que plus de 3000 pêcheurs ont perdu leurs emplois et les dégâts mensuels sont de 3 millions de dollars.


Le secteur de la santé :

Selon les rapports du ministère de la santé, on estime qu'il y a un manque crucial de médicaments essentiels qui dépasse 160 types .

Et plus de 120 types vont s’épuiser dans les jours qui viennent.

Aussi il y a plus que 90 appareils médicaux qui sont en panne et on ne peut pas les réparer par manque des pièces de rechange.

Selon l'Organisation Mondiale de la santé, des centaines de malades ne peuvent pas voyager pour se soigner à l'extérieur bien qu'ils ont besoin de faire des opérations et des chirurgies spéciales.

L'O.M.S affirme que l'occupation a interdit à plus de 1150 malades de sortir afin de se soigner depuis le début de blocus jusqu'à la fin de juin . on estime que plus de 1300 malades ont besoin de se soigner à l'extérieur dont 210 cas délicats

Alors, 259 malades ont trouvé la mort parce qu'ils n'ont pas pu voyager .


Les infrastructures :

Ce secteur est aussi paralysé, toutes les usines de construction ont été fermées, 13 usines de pavé, 30 usines de bétons, 145 usines de marbre et 250 usines de briques causant la perte de 3.500 emplois.

Tous les projets de construction évalués à plus de 350 millions de dollars ont été arrêtés et le programme des Nations Unies pour le développement a aussi arrêté tous les contrats de construction des infrastructures tel que les aménagements des rues, les eaux usées évalués environ à 60 millions de dollars. l'UNRWA de son coté n'a eu le choix que de suspendre ses programmes de 93 millions de dollars qui créaient des emplois dont 16000 personnes étaient bénéficiaires. .

Tous les projets de construction des universités, des hôpitaux et des associations publiques et du secteur privé ont été interrompus .


Les produits alimentaires

Selon les rapports sur la circulation des passages, ce qui entre dans la bande de Gaza ne dépasse pas 15% des besoins quotidiens des habitants pour vivre d'une façon normale.

Le s différents rapports ont mentionné que les facteurs de la pauvreté, de chômage et le manque de disponibilité de liquidité ont causé une augmentation des prix. Une grande partie des habitants ne peut pas acheter les produits essentiels, 62% des familles souffrent d'une basse dépense et 93.5% parmi eux ont parlé d'une diminution de niveau d'achat qui a conduit à une diminution de 98% de l'achat de viande et 87% d'achat de produit laitiers.


Le secteur des eaux usées

Après les événements de juin 2007 à Gaza, les Israéliens ont pris certains décisions et certains mesures portant sur la diminution de la quantité de l'essence et des carburants nécessaires pour la mise en marche de la station de l'électricité causant un phénomène nouveau celui des coupures de courant électrique à répétition .

La fermeture des passages et l'interdiction de faire entrer les matériels, les équipements et les pièces de rechange nécessaire pour la maintenance des stations d'épuration des eaux usées, tous cela a empêché les autorités responsables de ce secteur de continuer à offrir le minimum de ses services pour les habitants.


Les déchets

Sur ce point aussi il y a des dommages considérables. Il faut noter que les poubelles domestiques dans la bande de Gaza font plus de 400.000 tonnes par an.

Et les trois entrepris responsables de ce domaine ne sont plus en mesure de déverser les déchets dans les trois décharges prévues à cause de la pénurie de carburants et de pièces de rechange, ainsi 50% des véhicules de la municipalité de Gaza sont en panne et le reste est menacé de subir encore des dommages.


Pour finir, un seul appel à la conscience mondiale et à la communauté internationale: Sauvez Gaza; sauvez la vie des enfants de Gaza; sauvez notre avenir.

Ziad Medoukh




Envoyé par : "Martine Monville", dimanche 16. Novembre 2008

andre.laignel@europarl.europa.eu
Monsieur le député européen,

Vous êtes, bien sûr, au courant du drame que vivent les habitants de Gaza depuis maintenant plus de 2 ans; depuis l'Union Européenne dont vous êtes un député, n'a pas respecté leur choix démocratique et a décidé de suspendre son aide.
Il y a près de 2 semaines, les autorités israéliennes, arguant l'envoi de roquettes qui répondaient aux assassinats "préventifs et provocateurs", ont totalement fermé les frontières de Gaza. Aujourd'hui, Dimanche 16 Novembre, les bureaux des Nations Unies ont fermé leurs centres de distribution d'aide alimentaire et 20000 habitants de Gaza sont repartis les mains vides.
Plus d'un million de personnes vivent dans l'obscurité totale depuis 2 jours alors que 80% de la bande de Gaza n'a plus d'électricité.
Israël commet encore une fois des crimes de guerre et viole la Quatrième Convention de Genève dont la France est signataire ( Ce qui signifie pourtant que la France s'est engagée à la respecter et à la faire respecter en toutes circonstances ).
A l'occasion de la semaine de la solidarité internationale, et pour faire que ce ne soit pas de "l'esbrouffe", je vous prie de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour qu'Israël reprenne ses livraisons normales de carburant, de nourriture et de médicaments surtout qu'Israel et l'Egypte lèvent immédiatement le siège imposé à cette population innocente.

Merci
Martine Monville



Une fois de plus, Gaza étranglé, Gaza affamé

mercredi 19 novembre 2008.

La trêve durait à Gaza depuis le 19 juin.
L’armée israélienne l’a délibérément rompue le 15 novembre. En quelques heures, la bande de Gaza a été privée d’électricité, de nourriture, de médicaments. Les 7 points de passage frontaliers ont été fermés. Les 750000 réfugiés qui dépendent quotidiennement de l’aide de l’UNRWA sont menacés de famine car cette aide n’arrive plus. Les bornes sont franchies. Assez !
Assiéger et affamer une population, c’est un crime contre l’humanité. Assassiner sans jugement un être humain en qualifiant ce crime d’exécution ciblée extrajudiciaire est proscrit. L’armée israélienne vient d’assassiner 11 civils. Leur nombre s’ajoute aux milliers « d’assassinats ciblés » qui sont autant de crimes de guerre commis en toute impunité depuis plusieurs années.
Le droit international proscrit toute idée de « punition collective ». Le siège de Gaza a plongé la population dans le dénuement le plus total : 80% de la population vit avec moins de 2 dollars par jour.
L’UJFP salue les 27 militant-e-s internationaux (parmi lesquel-le-s des élu-e-s, des Palestinien-ne-s, des Israélien-ne-s ...) qui ont brisé 3 fois le siège en envoyant des bateaux à Gaza. Le Dignity a livré une demi-tonne de médicaments de première nécessité.
Si des personnes peuvent briser le blocus de Gaza, on imagine ce que la communauté internationale, avec ses moyens financiers, économiques, militaires, maritimes, aériens et terrestres, pourrait faire pour peu qu’elle ait la volonté qui lui fait défaut. Son abstention volontaire et son silence assourdissant la rendent complice de ces crimes.
L’Union Juive Française pour la Paix rappelle que le crime contre Gaza est rendu possible par l’absence d’intervention, le silence et la complicité des Etats-Unis et de l’Union Européenne. Ceux-ci ne pardonnent pas au peuple palestinien sa résistance et son vote démocratique. Pourtant, interrogé par la journaliste israélienne Amira Hass, le dirigeant du Hamas dans la bande de Gaza Ismail Haniyeh a déclaré que « son gouvernement était disposé à accepter un Etat palestinien au côté d’Israël dans les frontières de 1967 ».
L’UJFP demande que des sanctions immédiates soient appliquées contre l’Etat d’Israël qui viole quotidiennement le droit international et contre les Etats membres de la communauté internationale qui ne respectent pas leurs obligations au regard des normes de la 4e Convention de Genève.
L’Union Juive Française pour la Paix exige l’arrêt immédiat du siège de Gaza.

Mardi, 18 novembre 2008

Communiqué transmis par Pierre Stambul





Message de l'Association des Palestiniens en France

SOLIDARITE  GAZA  PALESTINE
CONTRE  LE  BLOCUS ET  LES CRIMES  DE  GUERRE  D´ISRAËL
 
JOURNEE  NATIONALE  D´ACTION
 
MANIFESTATION
SAMEDI  6  DECEMBRE  2008
DEPART  15H  METRO  DENFERT  ROCHEREAU
JUSQU'A  L´INSTITUT  DU  MONDE  ARABE
 
ALLOCUTION DE L'ASSOCIATION DES PALESTINIENS EN FRANCE A L'OCCASION DE LA VENUE
DE LA TROUPE AL CARMEL DE HAÏFA
 
La  cause  palestinienne  ne  mourra  jamais
1948 - 2008  /  60  ans  de  résistance
 
Nous organisons cette soirée de solidarité pour :
 
  • Commémorer 60 ans de Nakba (catastrophe) ainsi que 60 ans de résistance du peuple palestinien contre l´occupation sioniste pour recouvrer son droit à l´autodétermination sur l´ensemble de son territoire national.
  • Commémorer le plan de partage de la Palestine (29 novembre 1947) dont le peuple palestinien a payé cher de son sang, d´emprisonnement, d´expulsion et de souffrances qui restent quotidiennes.
  • Commémorer l´Intifada de notre peuple pour réclamer la liberté à laquelle il a sacrifié plus de 5000 martyrs ainsi que des milliers de blessés, de handicapés et de prisonniers en plus des maisons détruites et des arbres arrachés par l´armée israélienne.
  • Commémorer la disparition du président, Yasser Arafat tombé en martyr parce qu´il n´avait pas cédé lors du siège de son QG par Israël.
  • Commémorer aussi le poète de la résistance, Mahmoud Darwish dont les poèmes ont révélé la résistance et la souffrance de son peuple.
 
Les raisons pour lesquelles nous avons choisit la troupe Al Carmel sont qu´elle est une troupe issue du patrimoine culturel palestinien, donc qui représente une partie du peuple palestinien. Nous l´avons choisit parce qu´ils sont des Palestiniens de 48 qui résistent sur leur terre, au plus profond de l´entité sioniste et pour déclarer que La Palestine, ce n´est pas la Palestine d´Oslo mais bien la Palestine historique.
 
L´association des Palestiniens en France et le comité palestinien pour le droit au retour, affirment les choses suivantes :
  • Nous demandons à l´ensemble des organisations palestiniennes de s´unir sur la base d´un programme de résistance contre l´occupation,
  • La résistance sous toutes ses formes contre l´entité sioniste, n´est pas seulement un droit, mais c´est la seule solution pour notre peuple de recouvrer ses droits légitimes, et tous ceux qui agirons contre la résistance, agiront de fait contre les intérêts du peuple palestinien.
  • Le droit au retour des réfugiés palestiniens expulsés en 1947/1948 aux foyers d´origine, et le droit de récupérer les biens dont ils ont été dépossédés, comme énoncé dans les résolutions internationales et plus particulièrement la résolution 194 des Nations-Unies, est un droit individuel et collectif sacré, n´acceptant aucun compromis. Ce droit comprend les compensations pour les biens perdus et non les compensations à la place du droit au retour. Et si qui que se soit, pense ou agit afin d´éliminer ce droit, il devient un traître vis à vis de son peuple et de sa juste cause.
 
Nous demandons au mouvement de solidarité ou à toute personne qui croit à la justesse de notre cause, de soutenir la campagne de boycott d´Israël à tous les niveaux (www.bds-palestine.net). Nous lui demandons aussi d´unir les rangs autour de la résistance de notre peuple jusqu´à l´abolition de l´entité coloniale sioniste et l´obtention pour le peuple palestinien de tous ses droits. Nous nous rappelons à cette occasion les paroles du professeur, penseuret écrivain palestinien Edward Saïd : «Rappelez-vous la solidarité  manifestée à la Palestine ici et partout... Et rappelez-vous aussi qu´il s´agit d´une cause pour laquelle beaucoup de gens se sont engagés, malgré des difficultés et des obstacles terribles. Pourquoi ? Parce que c´est une cause juste, un idéal élevé, une quête morale pour l´égalité et les droits humains ».
 
Sur un autre plan, au moment ou certains gouvernements arabes comme : « l´Arabie Séoudite, le Qatar, le Yemen, et le Koweit » commencent une normalisation officielle avec l´occupant sioniste, suite à la rencontre ces derniers jours aux Nations-Unies à new York, les souffrances de notre peuple à l´intérieur de la Palestine des suites du blocus, de la famine, et de tueries quotidiennes au vu et au su du monde entier ont augmenté.
 
Ces souffrances ne font que conforter notre peuple dans la certitude que la résistance est La solution. Dans ce contexte, nous condamnons le silence international vis à vis de ce blocus pratiqué par l´entité sioniste, aidé en cela par le régime « frère » égyptien qui a fermé le passage frontière de Rafah, qui est normalement un passage palestino-égyptien et qui empêche les campagnes de soutien menées par la société civile en Egypte, au niveau international. Nous n´oublions pas aussi les souffrances de notre peuple en Cisjordanie et à Jérusalem où les forces d´occupation ont expulsé ces dernières semaines 27 familles de leurs maisons dans le but de détruire ces
dernières.
 
Et voici ci-dessous quelques statistiques d´organisations des droits de l´homme concernant la mort lente subit par notre peuple dans la bande de Gaza, tout en sachant que ces statistiques concerne seulement les deux dernières années :
 
- Environ 80% de la population de Gaza vit sous le seuil de pauvreté.
- 1.100.000 personnes dépendent des aides humanitaires fournies par l'UNRWA et des organisations arabes, islamiques et étrangères.
- Le taux de chômage atteint 65%
- 60% des enfants de Gaza souffrent de malnutrition.
- Environ 97% des usines et des ateliers ont cessé de travailler, en particulier 3900 usines.
- Le revenu par personne est de 443 Euros par an, soit 1.36 Euros par jour.
- La liberté de circulation entre la bande de Gaza et la Cisjordanie, Jérusalem et le monde extérieur est bloquée.
- Environ 260 personnes sont mortes soit parce qu´elles ont été empêchées d´aller se faire soigner à l´étranger, soit par manque de médicaments.
- Près de 40% des victimes du blocus sont des enfants.
- Environ 150 sortes de médicaments sont indisponibles dans la bande de Gaza.
- La seule usine de fabrication de médicaments est arrêtée en raison de la pénurie de matières premières.
- Plus de 1500 cargaisons et containers de matières premières sont détenus dans les ports israéliens.
- Les projets de construction et de développement des hôpitaux, des cliniques et d´établissements éducatifs sont suspendus!
- Les coupures de courant sont toujours quotidiennes.
 
Nous ne pouvons dire que nous ne savions pas !
 
Pour toutes ces raisons, nous invitons toutes les personnes à participer à la manifestation pour demander la levée du blocus sur Gaza qui se déroulera le :
 
SOLIDARITE  GAZA  PALESTINE
CONTRE  LE  BLOCUS ET  LES CRIMES  DE  GUERRE  D´ISRAËL
 
JOURNEE  NATIONALE  D´ACTION
 
MANIFESTATION
SAMEDI  6  DECEMBRE  2008
DEPART  15H  METRO  DENFERT  ROCHEREAU
JUSQU'A  L´INSTITUT  DU  MONDE  ARABE
 
Pour finir, nous saluons la résistance de notre peuple à l´intérieur de la Palestine et dans les camps de l´exil ainsi que les prisonniers de la liberté dans les geôles de l´occupant sioniste.
 
Merci de votre présence aujourd´hui pour le soutien de notre cause.

_______________________
 
LA TROUPE EL CARMEL DE HAÏFA - PALESTINE
EN TOURNEE EN FRANCE
 
L´Association des Palestiniens en France « AL JALIYA » et le comité palestinien pour le droit au retour accueillent la troupe EL CARMEL - chants et danses - de Haïfa en Palestine, qui présentera la pièce « Rehlet al Hanine Ela Falestine » - « Voyage de la nostalgie vers la Palestine » - Histoire d´un village palestinien avant, pendant et après la Nakba (l´expulsion du peuple palestinien de sa terre en 1947/1948 au moment de la création de l´Etat d´Israël).
 
le Vendredi 21 novembre 20h à la bourse du travail de ST Denis
Entrée 10 euros
9-11, Rue Génin, 93200
Saint-Denis - Métro ligne 13 - station Porte de Paris
 
Hommage à Mahmoud Darwish
Lecture de poèmes en arabe et en français
Accompagnée du groupe musical Al Quds
Expositions
Photos de Palestine, des camps de réfugiés de Jordanie et du Liban de Rogério Ferrari.
Photos d´enfants des camps du Liban avec le concours de l´association Zakira.
L´histoire de la Palestine.
Buffet et pâtisserie palestinienne. Table de presse - Librairie
Entrée gratuite pour les enfants jusqu´à 15 ans
 
POUR RAPPEL DATE ET LIEU DES PROCHAINES REPRESENTATIONS
 
Mardi 25 novembre 20h à l´Institut du Monde Arabe - Entrée 20 euros
Invité d´honneur Marcel Khalifé
1 rue des Fossés Saint-Bernard 75005 Paris - Métro ligne 7 - station Jussieu
       
Mercredi 26 novembre 20h à l´Espace Robespierre- Entrée 10 euros
avec le soutien du Comité d´Ivry pour la Palestine
1 rue Robespierre 94200 Ivry/Seine - Métro ligne 7 - Terminus Mairie d´Ivry
 
 
Association des Palestiniens en France « AL JALIYA »
Maison des associations du 13ème, 11 rue Caillaux - 75013 Paris - boite n° 101
Mail: apf_paris@... / tel : 06 11 67 91 02
 

Publié dans Politique Monde

Commenter cet article

Thierry 23/01/2009 08:51

Bonjour à vous,« …L’association Elève-toi organise une opération d'aide aux victimes civils de gaza, le dimanche 25 janvier 2009 à 14 heures, salle LCR du Prépaou (à coté de la Mairie annexe) lors de cette rencontre le Comité de Bienfaisance et de Secours aux Palestiniens, habilitée à œuvrer à Gaza et en Cisjordanie interviendra. Cette ONG présentera l'ensemble des oeuvres humanitaires qu'elle met en place, non sans mal. Une collecte sera effectuée ainsi que la vente de T-shirts et de savon à l’huile d’olive de Naplouse (entièrement naturel dont le savoir faire de fabrication se transmet depuis plus de 1000 ans). L'association Elève-toi est convaincue que c'est en adoptant une position d'impartialité et d'exigence vis à vis des deux protagonistes qu'une solution équitable pourra être trouvée. Notre réunion de soutien à la population civile de gaza n'a aucunement pour objet d'importer le conflit. Il s'agit davantage d'une action de nature à réactiver en chacun de nous les notions d'entre aide, de partage et d'échange. En effet, outre le caractère caritatif et solidaire de cette rencontre, l’objectif n’est pas de vaincre mais de convaincre que la seule issue est la justice pour une paix durable. A cet effet, nous invitons cordialement l'ensemble de nos concitoyens à nous retrouver et aux représentants politiques de se joindre à nous sans leurs banderoles…. » (merci encore pour votre soutien, la suite sur notre blog)

benedicte 31/01/2009 20:35


Oui, seule la justice est garante de la paix, en Palestine comme partout. "Une injustice faite à un seul, est un danger pour tous" Montesquieu. J'espère que les réactions aux derniers massacres de
Gaza, ne seront pas qu'un feu de paille. Amicalement


rachid 15/01/2009 06:13

LA PALESTINE APPELLE LE MONDE MAIS CA SONNE OCCUPER (Yacine Amazigh)Il existe un Mandela Palestinien dans les geoles de l'apartheid Israëlien : Marouane BARGHOUTI
Il n'existe pas (pour le moment) de De Klerk Israëlien, y'avait Rabbin mais un extrémiste juif l' a buté...Le Président Sud Africain Kgalema MOTHLANTE estime que le conflit au Proche Orient démontre la nécessité d'une réforme de l'ONU :"LES NATIONS UNIES, EN PARTICULIER LE CONSEIL DE SECURITE, DOIVENT ETRE REFORMEES D'URGENCE AFIN D'ETRE PLUS REPRESENTATIVES DE LA POPULATION MONDIALE", a déclaré le Président MOTHLANTE. Selon lui, l'ONU ne respecte pas son mandat en ne considérant pas tous les pays de façon équitable. "SI UN PAYS A DES AMIS PUISSANTS AU CONSEIL DE SECURITE, ILS PEUVENT PARFOIS AGIR EN TOUTE IMPUNITE" a-t-il estimé."TOUT CE QU'IL A A FAIRE C'EST D'ECOUTER LES MINISTRES ISRAELIENS DES AFFAIRES ETRANGERES OU DE LA DEFENSE POUR SAVOIR QUE VOUS AVEZ AFFAIRE A DES GENS QUI CROIENT POUVOIR S'EN MOQUER EN TOUTE IMPUNITE", a-t-il poursuivi.Le droit de veto, dont bénéficient les cinq membres permanents du Conseil de sécurité, promeut les intérêts personnels, "CE QUI EST CONTRAIRE AU MANDAT" de l'ONU, selon M.MOTHLANTE,L'Afrique du Sud réclame depuis la fin de l'apartheid un siège permanent au sein du conseil 

Pierre 09/01/2009 00:21


Vidéo a faire circuler partout
la cruauté du Hamas qui s’ exerce sur des membres du Fatah aGaza
http://www.dailymotion.com/video/x7uy07_le-hamas-gaza_people

cib 21/11/2008 09:50

j'ai fait une longue série d'articles sur les "crimes contre l'humanité" commis par les USA depuis les bombes d'Hiroshima et Nagasaki.. C'était le début d'une longue série "d'attentats terroristes" perpétrés par cette nation qui ne peut vivre que par la guerre, s'étant créant elle-même dans un bain de sang... Mais il n'est jamais venu à l'idée d'une nation de les dénoncer et de les traîner devant un tribunal. Peur des représailles ? Les USA exercent une souveraineté par la peur. Ils nous ont fait perdre notre identité, notre sens des valeurs. Ils font rêver dans les chaumières en même temps qu'ils nous gazent mortellement. J'aurais encore pleins de trucs à dire sur cette nation meurtrière... Mais bon... Grosses bises ma loute.