St Jean de Védas (suite) : 2 vidéos, un article et commentaires

Publié le par benedicte

Elections de St Jean de Védas (suite) : 2 vidéos, un article  et commentaires

 

Ce qui s’est passé à St Jean de Védas est symptomatique de la politique de notre pays. Concernant Mr Atlan, son comportement de petit tyran local, considérant la commune comme un fief lui appartenant et de notoriété publique, se permettant d’insulter depuis toujours les opposants, ayant l’appui de Frèche, qui se considère comme le seigneur de la Région, bref une belle illustration du système mafieux et corrompu de la classe politicienne, ici PS, mais qui est généralisé quelque soit l’étiquette sur le territoire national. Une personne ayant tellement l’habitude de se croire tout autorisé en toute impunité, qu’elle a ouvertement bafoué le scrutin de ces élections, persuadé de pouvoir le faire sans qu’elle n’ait à rendre des comptes.

Le jugement du TA a rendu justice à la liste d’I.Guiraud, c’est à dire au vote des électeurs. L’écart entre les 2 listes n’est que de quelques dizaines de voix, mais réussir à déboulonner ce genre de personne qui se maintient au pouvoir par les manœuvres, intrigues, clientélisme, etc… c’est déjà un exploit.
Il ne devrait pas y avoir de surprise en appel.

Mais si le système d’appel a été instauré pour éviter les erreurs judiciaires et/ou des jugements partisans, il tend à être de plus en plus dévoyer de son objectif initial de nos jours. Cette dérive procédurière de notre système juridique, déjà évoquée dans d’autres articles, met en péril l’esprit même de justice, devenant un bonus donné aux individus retors et malhonnêtes leur permettant de faire traîner les jugements les concernant, voire d’y échapper, alors même que l’affaire ne comporte aucune zone d’ombre et le jugement rendu était juste. Je ne sais pas comment il serait possible de contrecarrer cette dérive, sans remettre en question la procédure d’appel en soi.

Dans le cas de St Jean de Védas, les faits sont avérés et publics, la volonté délibérée de ne pas tenir compte du vote des électeurs pour se maintenir frauduleusement au pouvoir également, l’injustice ou le jugement partisan, ne peut-être invoqué pour faire appel de la décision. Il est évident qu’une personne honnête n’aurait pas commis cet acte, et cet individu indépendamment du jugement concernant le résultat des élections, devrait être lourdement condamnée, pour ses actes et entre autre frappé d’une totale inéligibilité, mais également pour le temps que cet appel de mauvaise foi fait perdre comme temps aux instances judiciaires qui sont surchargées et de part ce appel s’être maintenu illégalement à  la direction de la gestion de la commune pendant des mois, empêchant la liste élue par les védasiens de commencer à se mettre au travail !

Aucune complaisance ne devrait être acceptée concernant la corruption des élus, que ce soit le pillage des fonds publics et/ou leur « crimes » contre la démocratie.
Je sais que c’est un vœu pieux, puisque la majorité des élus pratiquent l’un et/ou l’autre et comptent bien continuer à le faire en toute impunité … mais c’est une véritable gangrène généralisée dont nous faisons tous les frais !

 

Ci-dessous les 2 vidéos de Jean-Marc Sroussi et l'article de l'Agglorieuse, qui utilise à fort bon escient le mot tique pour qualifier ce politicien ...





Empreintes
de Jean-Marc Sroussi


27.06.2008

CitéComVidéo :Conférence presse I. Guiraud , Atlan ne passera pas

Aprés l'appel de J. Atlan, I Guiraud et son équipe réagissent avec lucidité



28.06.2008

CitéComVidéo :La fête à St Jean de Védas


Avant le coup d'envoi d'une gigantesque paella, Isabelle Guiraud, Michel Lenthéric, Eric Petit ont tenu à s'adresser à tous ceux qui ont cru en l'Union pour St Jean, qui a permis l'élection du futur maire de la commune



 

25 juin 2008


 

Publié dans Hérault

Commenter cet article