Sarkozy, les obsèques des collégiens de Margencel ...

Publié le par benedicte

Sarkozy et les obsèques des collégiens de Margencel ... et retour sur les circonstances du drame


N.Sarkozy a fait un bref passage aux obsèques des collégiens de Margencel ce 5 juin avant la très médiatisée présence du couple bling-bling à celles d'YSL.
Ce qui est introuvable dans la presse,
j'ai cherché sur le net aucune trace de cette présence dans les très nombreux articles consacrés à cet événement, seule la présence de F.Fillon est mentionnée.
Cette information a été donnée sur e-soutiens par un/e forumeur/se de Haute-Savoie, dont une amie a assisté à celle-ci avec sa famille, le comportement de NS, se la jouant star, lors de cette courte apparition, moins de 30 mn, lui a valu une désapprobation bruyante des habitants présents ... d'où j'imagiene le silence total sur cette présence dans les médias !

Au passage un/e autre forumeur/se rappelle "Malheureusement, beaucoup de Français n'ont pas voulu croire les psys qui écrivaient que c'était un pervers narcissique" ... (voir sur ce type de personnalité Manipulateurs et pervers narcissiques : mode d'emploi)

_________________________________

Sur le forum e-soutiens (accessible seulement aux inscrits)
Funérailles des 7 collégiens, Sarko a énervé tout le monde

Quand on se fout royalement de ce qui peut arriver aux autres et qu'en plus on n'a pas la carrure d'un président de la République, voilà ce que ça donne :

Mon amie et sa famille était aux funérailles des sept collégiens décédés dans l'accident de bus sur le passage à niveau à Allinges en Haute-Savoie.
Sarko et Fillon y étaient aussi.
Fillon s'est montré discret et est resté assez longtemps.
Sarko lui est resté moins de 30 minutes et il est sorti de l'église en souriant et en faisant "coucou" à la foule, comme s'il était n'importe où d'autre et que les gens étaient contents de le voir.
On a entendu un bruit de désapprobation de la foule et les "connard" etc fusaient parmi les habitants qui ont assisté à ça. Maintenant toute la ville est en colère contre lui car ce geste a prouvé à quel point il ne s'intéresse qu'à lui-même.

Je peux vous dire que la Haute-Savoie a largement voté pour lui, eh bien maintenant qu'ils ont vu à qui ils ont à faire en réalité, les habitants de Thonon et des environs doivent amèrement le regretter.
Dommage qu'il ait fallut un tel drame pour voir une chose pareille. Je m'associe à la douleur des familles et des amis et leur présente toutes mes condoléances.



Sur les circonstances de ce drame ...

Le chauffeur de bus, est déjà conspué dans certains commentaire d'articles sur le net, et la vindicte de certains m'a surpris, alors que l'enquête est en-cours. D'après les informations disponibles rien ne peut être affirmé concernant la culpabilité du chauffeur. Il est possible  mais que ce soit un ensemble de facteurs responsable de ce drame, qui doivent être établis, sans qu'il y ait réellement de coupable ... 

  • La plupart des riverains considéraient ce passage à niveau comme dangereux, plusieurs cars et poids-lourds se sont trouvés en difficulté sur celui-ci à un moment, où, heureusement, aucun train n'était en vue.
  • Ce qui ne semble pas être mentionné dans les médias, est qu'au moins un habitant du lieu avait interpellé avec colère le conseil municipal à propos de la dangerosité de ce passage à niveau. Il lui avait été répondu que rien n'était prévu à ce sujet, et que l'absence d'accident prouvait que ce n'était pas dangereux ... maintenant qu'il a couté la vie à 7 enfants, ces propos ne peuvent être tenus.
  • Le laps de temps entre le signalement du passage d'un train et son passage semble être particulièrement court sur ce passage à niveau, alors qu'il ne peut être franchi que pratiquement au pas d'après les témoignages ...
  • Les témoignages divergent concernant le fait que le conducteur se soit engagé sur le passage alors que le feu était au rouge et ait commis une faute.
articles ci-dessous
_________________________________

Sur le forum e-soutiens (accessible seulement aux inscrits)
Funérailles des 7 collégiens, Sarko a énervé tout le monde

En effet Anthy se trouve près de Thonon il me semble. J'imagine que ta belle-famille s'est sentie touchée elle aussi ?!
Et dire qu'un habitant du lieu de l'accident était allé se mettre en colère en conseil municipal pour demander quand est-ce qu'on allait enfin faire quelque chose pour rendre ce passage à niveau moins dangereux ...
Mais pour toute réponse il lui a été dit que rien n'était prévu sur ce sujet et que ce n'était pas si dangereux que ça puisqu'il n'y avait encore "jamais eu d'accident".
... Lamentable.

_________________________________

Presse - HAUTE-SAVOIE - Sept collégiens tués dans la collision entre un car scolaire et un TER

(…) 13 h 50 : l'autocar traverse le hameau de Mésinges et franchit l'unique voie de chemin de fer. La barrière n'était pas abaissée. Pour preuve : elle était encore intacte après le choc. En revanche, d'après le témoignage d'un automobiliste qui suivait le car, les feux annonçant l'arrivée d'un train clignotaient. À en croire les habitants du quartier, seule une poignée de secondes séparent le déclenchement du signal sonore et lumineux de l'arrivée du train.
Piégé sur le passage à niveau, en dévers et dans une forte courbe, le chauffeur aurait alors exécuté plusieurs manoeuvres pour tenter de se dégager. En vain. La collision est alors inévitable. À bord, une jeune rescapée qui se trouvait à l'arrière du car, rapporte qu'une enseignante a crié : "Tous devant, tous devant ! " La jeune collégienne s'est précipitée à l'avant du véhicule et a vu les barrières s'abaisser. Malheureusement, tous n'auront pas cette chance.
Le train, qui roulait à une vitesse jugée "normale" de 90 km / h percute alors l'arrière du bus. La violence est telle que le véhicule est sectionné net au niveau de ses portes arrière. (…)

_________________________________


Radio France bleue
Pays de Savoie

NOTA : L’écoute des reportages nécessite Realplayer ou autre

04/06/2008 - Le témoignage du patron. Richard Vivion. - Cet homme de 39 ans, respecté dans la profession, affirme n'avoir commis aucune faute de conduite. Avant sa garde à vue, Il s'est confié à son employeur, Gilles Frossard, le patron de la société "Philippe", basée à Thonon les Bains = > Ecouter

03/06/2008 - Les riverains évoquent la dangerosité du passage à niveau - Luc Besançon a demandé aux riverains de la voie leurs impressions sur le franchissement de ce passage à niveau. Tous disent qu'il est particulièrement difficile. => Ecouter

03/06/2008 - Les témoins au coeur de l'enquête - Yves Renaud - Le choc entre le bus scolaire et la motrice du TER Evian / Annemasse a provoqué la mort de 7 élèves du collége de Margencel. Des images insoutenables pour les temoins de cet accident dont la parole sera déterminante pour l'enquête => Ecouter

02/06/2008 - Un TER percute un car scolaire 6 morts et de nombreux blessés - Ecoutez un témoin de la scène, rencontrée quelques minutes après le drame => Ecouter

Publié dans Politique France

Commenter cet article

jevote74 27/07/2008 09:17

Au fait, j'ai oublié d'ajouter : c'est bien de relayer ce genre d'infos. Plus ces agissements de petit homme seront connus, et mieux la France se portera

benedicte 21/10/2008 21:24


Oui mais je ne sais pas si ce sera suffisant pour changer les choses ... l'apathie semble majoritaire dans la population.


jevote74 27/07/2008 09:11

Salut ! Je vois que vous avez repris mes propos sur un autre site !Bien, permettez-moi alors de rectifier un peu vos infos : bien sûr qu'un média a mentionné la présence de Sarko aux funérailles ; France3.Vous savez, la chaine qu'il veut décapiter parce qu'elle n'arrete pas de diffuser des infos qui le dérangent !C'est comme la visite du candidat sarko aux Glières (haut lieu de la résistance pendant la deuxième guerre mondiale), durant la campagne présidentielle ! Saviez-vous que les anciens résistants des Glières et de ses alentours ont organisé une contre-manifestation sur le plateau pour dénoncer la récupération des souffrances des résistants à des fins electorales ?Nous étions environ 1500. Les résistants ont fait un discours, transmis des informations sur leurs combats actuels et puis nous avons fait un petit pic-nic sur place. Le tout sans drapeaux ni affiches.Eh bien là, pareil, seul France3 l'a mentionné et a présenté des images...En France, personne ne le savait ou presque. A l'étranger par contre, la manifestation était connue d'avance puisque des gens sont venus d'Espagne, d'Italie, de Suisse ... Comment cela est-il possible ? Indépendants les journalistes ? On dirait bien que non !!Cordiales salutations haut-savoyardes... si vous voulez me joindre ... vous savez où et comment me trouver n'est-ce pas ??

benedicte 21/10/2008 21:22


Merci pour la rectication et le complément d'information :)
Et oui la presse n'est plus indépendante depuis longtemps et les quelques journalistes qui font encore leur travail ont du courage au milieu de toutes ces carpettes aux ordres du pouvoir.
Oui je sais où vous joindre bien que je n'intervienne plus sur le forum et me contente de lire, où j'apprécie les posts de certains qui sont restés comme les votres.
Amicalement


charlotte357 14/06/2008 19:04

Il est vrai qu'aucun média n'a parlé de la présence de Sarko aux obsèques de ces petits, on l' surtout vu avec sa dulcinée à celles d'YSL. Pas étonnant, il a pas voulu que les Français sachent à quel abruti ils ont comme chef de l'état ! Donc censure des médias. Comme d'hab.De plus en plus désespérant.bises

benedicte 14/06/2008 21:53


Non personne n'en a parlé ... ceci ce n'est pas très important en soi, mais c'est une anectote symptomatique. Sinon en général, j'évite de parler du nain psychopathe ! Bises