Moi, Janine Thombrau, rongée par une Sclérose En Plaques .. JE DENONCE

Publié le par benedicte

Moi, Janine Thombrau, rongée par une Sclérose En Plaques ... JE DENONCE

( dans le même esprit que l'article précédent sur la pauvreté croissante .... )

Lu sur Le blog d'Aliciabx Au nom du handicap Jeudi 22 mai 2008
Un mail reçu tout à l'heure qui se passe de commentaires :


Janine Thombrau

"Bonjour...
Mon cri ... N'est pas seulement le mien ... Mais celui de milliers de personnes en situation d'exclusion, d'invisibilité ... D' INEXISTANCE! ? Tant humainement que légalement.
Une personne handicapée vivant seulement avec l'AAH ... Un travailleur SDF ... Un SDF sans travail ... Un travailleur précaire ...
Tous nous sommes à bout !  S'il vous plait ... Diffusez, faites diffuser ce message !
Utilisez le s'il vous semble juste et faites lui vivre sa vie !
Aidez nous à être entendu(e)s !
MERCI de votre action ... Continuez de vous battre.
Pour que les mots Solidarité, Egalité, Humanité, Ne disparaissent pas du dictionnaire !
Merci !
A lire ... Et si ...  A diffuser ... Utiliser ..... Copier ... Sans aucune modération
Amitiés" 

 

Version originale illustrée sur le site de l'auteur Janine Thombrau
MOTS POUR MAUX à 
la rubrique Coups de gueule


"Moi, Janine Thombrau, rongée par une Sclérose En Plaques , n’ayant pas choisi d'être handicapée ni de ne pouvoir travailler, en mon nom et celui de milliers d'autres exclus, malades, travailleurs précaires, citoyens sans toit


JE DENONCE

..

  • Je dénonce le pouvoir de notre pays incapable d’assurer la protection de ses citoyens les plus fragiles.

  • Je dénonce le pouvoir législatif, Députés et Sénateurs, qui, malgré leurs belles paroles tricotées de condescendance et de compassion de théâtre, ignorent totalement le vécu d'une grande part de leurs concitoyens.

  • Je dénonce le pouvoir exécutif qui, avec la complicité des deux assemblées, prend aux plus pauvres pour donner aux plus riches. Et ce même pouvoir de n’être rien de plus qu'un pantin au service des plus riches.

  • Je dénonce les dirigeants d’un pays qui dans quelques jours sera à la présidence de l’Union Européenne et j’ai honte pour nous quand ces mêmes osent dire que le handicap sera une de leurs priorités. ( En vue de sa Présidence de l'Union Européenne à partir du 1er juillet, le Ministre du Travail et de la Solidarité a affirmé que "la politique du handicap était au coeur des priorités d'action" du Gouvernement.).

  • Je dénonce encore ces dirigeants qui ont signé une convention de l’ONU et qui ne l’appliquent même pas sur leur territoire. (Cette convention de 32 pages avec son Protocole facultatif adoptés le 13 décembre 2006, - ouverts à la signature au siège des Nations unies, à New York, le 30 mars 2007, sont entrés en vigueur le 3 mai 2008, interdit toute forme de discrimination au travail liée au handicap, notamment en matière de recrutements, de promotion et de conditions de travail. Elle stipule qu'à travail égal on doit toucher un même salaire).  

    Elle exhorte par ailleurs les Etats signataires à promouvoir l'emploi des personnes handicapées, notamment au moyen d'une "discrimination positive" à leur égard.

    La convention stipule encore que les handicapés ne peuvent être exclus des systèmes éducatifs et exige des Etats signataires qu'ils facilitent leur accès aux bâtiments, aux moyens de transports, aux écoles et aux lieux de travail)

  • Je dénonce l’opulence et les bénéfices des industries pharmaceutiques qui se nourrissent de la maladie et de la détresse des malades et des handicapés (Rien que 7,11 milliards d'euros, pour Sanofi Aventis en 2007)

  • Je dénonce les bénéfices « pharaoniques » des entreprises qui utilisent chômage et misère comme une arme de soumission

  • Je dénonce ces patrons et ces actionnaires du CAC 40 qui n?imaginent même pas reverser 10% de leurs bénéfices pour sauver la sécurité sociale, la santé et la solidarité.

    (DOUZE milliards pour Total, sept milliards pour BNP et Sanofi, cinq milliards pour EDF et Société générale. Les profits dégagés en 2006 par les entreprises du CAC 40 totalisent 97 milliards d'euros. Soit une progression de 10 % par rapport à l'année précédente ... Et plus de cent milliards d?euros en 2007)

  • Je dénonce ces entreprises qui affichent leurs bénéfices pantagruéliques et délocalisent ou licencient pour en faire encore plus ... Allongeant sans vergogne la liste des chômeurs et par là même des malades.

  • Je dénonce l'incompétence ... Le mépris ... L'inhumanité ... D'un pays qui est incapable d'assurer une retraite normale, avec les mêmes plaisirs, la même qualité de vie, à ses « vieux » qui l'ont construite.

  • Je dénonce la misère de 850 000 handicapés, qui n'ont pas choisi d’être dans cet état et de ne pas travailler. Qui, de fait, vivent largement au dessous du seuil de pauvreté ...

    (Il me reste 408,97€ sur mon AAH, après avoir payé frais médicaux non remboursés et franchises ... Pour: m'héberger, manger, payer ma part de charges, téléphoner, écrire, et peut-être m'habiller ... ???? Car vu ma dépendance, il m'est impossible d'habiter seule...)

  • Je dénonce le volontaire oubli de cette population qui se situe en dessus de 7,5 à 8 sur l’échelle EDSS  Et qui se trouve dans l'impossibilité totale de vivre seule et de travailler ... Ainsi que le manque de structures pour les accueillir.

  • Je dénonce les mensonges du pouvoir, vos mensonges, sur le soi-disant déficit de la Sécurité Sociale ... Afin de culpabiliser les français et en particulier les malades. Bien sûr que si des recettes ne rentrent pas ... Il y a déficit ! Mais de quelles recettes s’agit-il ?

    (Qu’en est- il de la part des recettes fiscales qui doivent être imputées au fonctionnement de la « Sécu. » Une partie des taxes sur le tabac : 7,8 milliards, sur l'alcool : 3,5 milliards, La partie des primes d'assurances automobiles : 1,6 milliards, La partie de la taxe sur les industries polluantes : 1,2 milliards, La part de TVA : 2 milliards, retard de paiement pour les contrats aidés : 2,1 milliards, retard de paiement par les entreprises : 1,9 milliards. En faisant une bête addition, on arrive au chiffre faramineux de 20,1 milliards d’Euros).

  • Je dénonce cette outrecuidance que vous avez de nous culpabiliser en nous mettant sur le dos vos incompétences de gestion. Où plutôt de dissimuler sous ces apparentes incompétences vos choix de faire les riches plus riches et les pauvres à la fois plus pauvres et responsables des malheurs de notre société.

  • Je dénonce cette société qui stigmatise les pauvres, les malades, les chômeurs, bref tous les « fragiles » ou les « pas dans le moule », cherchant à en faire des boucs émissaires et à faire régner un régime de la PEUR... »

  • Je dénonce cette société et ce système qui fait son chemin vers un individualisme forcené et un incivisme qui fait oublier que : « Ca n''arrive pas qu'aux autres »

  • Je dénonce par là même cette même société qui fait que nombre d'employeurs préfèrent payer des amendes plutôt que d’employer des handicapés.

  • Je dénonce ces centaines de communes qui ne se fendent pas des aménagements indispensables pour nous permettre une vie respectant notre liberté de circulation et l'égalité dans les transports ... Fauteuils roulants .. Poussettes ... Même combat !

  • Je dénonce l’état de la majorité de leurs rues et trottoirs, de du peu de places accessibles en stationnement handicapé. Car même si elles en avaient pour certaines la volonté politique ... la compensation du transfert des charges ne se fait pas ou si mal.

  • Je dénonce une république qui ne nous donne pas, malgré ses fondements, les moyens d’autonomie et d'indépendance financière nous permettant la qualité de vie à laquelle peut prétendre tout citoyen.

  • Je dénonce aussi une société qui n'accorde l’AAH qu'à partir de 20 ans, déniant ainsi la majorité à 18 ans.

  • Je dénonce, messieurs qui nous dirigez, votre arrogante inhumanité, vos certitudes goguenardes lorsque vous parlez des handicapés et des exclus, et votre incommensurable mépris de la connaissance et du respect de ceux dont vous avez la charge.

  • Je dénonce ... J’accuse ... L’Etat Français d’abuser « le peuple électeur », d'en abuser et d?utiliser la démocratie contre toute une partie du peuple. Au bénéfice outrageant d’une infime partie De pratiquer un népotisme d’état !


Alors ... Si personne ne réagit ... A qui le tour ?

Quelles seront les prochaines victimes de cette course sociale à reculons ... Quels seront les nouveaux coupables de la descente aux enfers de notre société ? "

Publié dans Politique France

Commenter cet article

Janine Thombrau 06/06/2008 03:58

Un petit coucou pour vous remercier de relayer mon... Notre ... Coup de Gueule.Et puis un courrier que  j'ai reçu de l'UE ... Hallucinant!AmitiésJanineMadame,J'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre email que m'a transmis Le cabinet du Président de la Commission et qui décrit très bien votre situation et celle de milliers de personnes handicapées en France.J'ai aussi remarqué le grand succès de la manifestation du 29 mars à Paris, à l'appel du collectif "Ni pauvre, ni soumis" qui regroupe près de quatre-vingts associations d'origines diverses.Les compétences et possibilités de la Commission Européenne pour faire une politique communautaire en faveur des personnes handicapées sont limitées. Ce sont d'abord les états membres qui sont compétents dans les domaines de l'emploi, de la protection et de l’inclusion sociale ainsi que du handicap, bien que la Commission essaie de les aider et de les encourager dans leurs politiques sociales.Vous pouvez vous renseigner sur ce que fait la Commission dans ce domaine en consultant le Plan d'Action Européen 2008-2009 ou le petit dépliant qui explique les actions que la Commission met en œuvre:PLAN D'ACTION (plus d’autres documents) :http://ec.europa.eu/employment_social/index/7003_fr.htmlBROCHURE/DEPLIANT (plus d’autres documents) :http://ec.europa.eu/employment_social/index/7002_fr.htmlEn vue de sa Présidence de l'Union Européenne à partir du 1er juillet, le Ministre du Travail et de la Solidarité a affirmé que "la politique du handicap (était) au cœur des priorités d'action" du Gouvernement.Vous pouvez déjà être fière d'avoir contribué, avec votre mouvement, à une amélioration de la situation des personnes handicapées.Veuillez agréer, Madame, l’expression de ma considération distinguée.Johan ten GeuzendamChef de l'unité "Intégration des personnes handicapées"-----Original Message-----From: MAILFORM@cec.eu.int [mailto:MAILFORM@cec.eu.int] Sent: Sunday, February 17, 2008 1:05 AMTo: SG WEB PRESIDENTSubject: From: http://ec.europa.eu/commission_barroso/president/contact/mail/index_fr.htmName: Janine ThombrauCountry: FranceE-mail: janine;thombrauàcegetel.netComments/suggestions :Bonjour… Je n'ai pas choisi d'être handicapée….Je n'ai pas choisi de me sentir une " encombrante inutile " ….Je n'ai pas choisi d'avoir une Sclérose En Plaques…Je n'ai pas choisi de vivre sur un fauteuil….Je n’ai pas choisi d’être transportée en ambulance…. De faire des séances de rééducation deux fois par semaine et d’être transformée en alambic par la chimie des laboratoires…Je n’ai pas choisi de ne pas travailler… Je n'ai pas choisi de vivre avec une AAH mensuelle de 620,28 EurosJe n'ai pas choisi de ne pas avoir le complément de ressources (qui me donnerait un misérable 80% du SMIG) …. Parce qu'il m'est impossible d'habiter seule !Je n'ai pas choisi de ne pouvoir circuler librement et seule dans la plupart des rues, vu leur état….Je n'ai pas choisi d'être obligée d'être aidée par des tierces personnes pour tous les actes quotidiens de la vie….. Je n'ai pas choisi d'avoir " impérialement " une allocation mensuelle maximum de 589, 29 Euros pour l'aide de ces tierces personnes, que je dois rémunérer avec… Plus les charges … Ce qui est normal.Je n'ai pas choisi que ces" auxiliaires de vie " ne puissent m'aider qu'une dizaine d'heures par semaine alors que mon état nécessiterait au moins le triple voire le quadruple!Je n'ai pas choisi d'être abonnée, à mes frais, à un service de " téléassistance ".Je n'ai pas choisi, comme d'autres qui y sont contraints, d'aggraver le " trou de la sécu " en étant hospitalisée ou hébergée dans un centre spécialisé …. Si tant est qu'il y en ait assez….Je n'ai pas choisi d'imposer à un proche de ne pas travailler pendant un an pour qu'il devienne un " aidant familial "….Je n'ai pas choisi de ne plus participer au monde du travail et à une vie active….Mensuellement, en plus des dépenses normales de tout citoyen :21 Euros de télé alarme + 40 euros de médocs non remboursés +100 euros d'alèses et de "culottes" + 1 euro sur les consultations+ 4 x 20 Euros de dépassement d'honoraires de l'acupuncteur + 8 x 2 Euros de franchise ambulances + 10 euros de franchise médocs... + 20 Euros de mutuelle (l’AAH dépasse de 7 Euros le seuil pour avoir la CMU) ...Et ce qui me reste pour  bien sur payer mes charges, manger  ... Et pourquoi pas aussi m’habiller... ???? JE NE JOUE PAS À "COSETTE" .... Alors .... Juste 10% des bénéfices de 2007 du CAC 40 pour combler le trou de la sécu.Puis les mauvais payeurs (Etat et grosses entreprises) règlent leurs dettes ... Et Certainement le problème ne se posera plus!C’est pour tout cela que, malgré mes très grosses difficultés physiques,  je  manifesterai  à Paris le 29 mars et que je soutiens le pacte inter associatif « Ni pauvre ni Soumis ».« NI PAUVRE NI SOUMIS »  : http://www.nipauvrenisoumis.org/Janine Thombrauhttp://motspourmaux.perso.cegetel.net/

benedicte 06/06/2008 17:02


Des coups de gueule si nous étions plus nombreux à en pousser, nous finirions par ne plus avoir besoin de le faire, on serait en train de travailler à améliorer la situation. Il était pertinent,
percutant et très bien formulé, alors merci à vous de l'avoir poussé pour tous ceux et celles qui n'ont pas les mots pour le faire !
Le courrier de l'UE ... je n'ai pas de mot pour le commenter ... hallucinant, tellement déconnecté de la réalité qu'on peut se demander s'ils habitent sur mars !
Amicalement