La terreur d'une enfant ... réflexions en désordre sur la guerre...

Publié le par benedicte

La terreur d'une enfant ... réflexions en désordre sur la guerre...

__________________________
International - 15 septembre 2007Un million de morts en Irak ?
L’institut de sondage britannique ORB estime à plus d’un million le nombre d’irakiens victimes de la guerre. Sur les quatre millions de familles irakiennes, près d’un quart a perdu au moins l’un de ses membres. 9% des tués auraient été victimes des bombardements aériens américains.  ( ... )
__________________________

Vu sur Pouvoir et Psychopathie

23.04.2008  Le bruit des bottes et le silence des pantoufles.

 

Messieurs George Bush, Nicolas Sarkozy, Alain Finkelkrault, André Glucksman, Bernard Kouchner, Pierre Lelouch, Alexandre Adler, Alain Madelin, Romain Goupil et tous leurs amis...

 

Cette photo d'une petite fille irakienne qui exulte de joie devant son papa allongé près d'elle vous est tout spécialement dédiée...


Elle a été prise à la sortie d'une école, et a été relayée par toutes les agences de presse du monde arabe. Elle n'a pas été publiée dans un seul journal occidental.


La seule chose qui soit plus grave que le bruit des bottes... c'est le silence des pantoufles.


Article original 24 juillet 2005

An Iraqi Girl’s Face Says it All


Article en français : Le Post. Par speedfight, le 19/09/2007 - Photo © Hadi Mizban / AP



 

Irak toujours ...

Une autre petite fille en train de hurler ... les soldats américains ont mitraillé la voiture où elle se trouvait avec sa famille. Le sang sur ses mains est celui des parents abattus, un de ses frères,12 ans, blessé,  est paralysé si j'ai compris ce qui était écrit ... ils ne faisaient que rentrer chez eux ...

 

Sources en anglais "Out NOW!" January 19, 2005, Why Few Graphic Images from Iraq Make it to U.S. Papers July 18, 2005, Photos © Chris Hondros / Getty Images



 

Réflexions en désordre ...


Lorsque je suis tombée sur l'article je n'ai pu me détacher du regard de cette petite fille, de la terreur qui émanait d'elle. Au moment où j'ai croisé son regard c'est comme si son hurlement était sorti de la photo ... et c'est une colère aussi intense qui m'a submergée en même temps ... contre le fait que ÇA puisse arriver !

La guerre est une horreur qui ne devrait pas exister, que rien ne peut justifier ... regardez les, ces enfants qui hurlent de peur devant leurs parents assassinés sous leurs yeux ... et nous osons nous prétendre évolués ? civilisés ?


Nous vivons en état de guerre permanent.


Qu'y a-t'il dans les livres d'histoire ? Une longue succession de tueries en tous genres, guerres, y compris civiles, répressions sanglantes des mouvements d'émancipation ou de la différence, tortures, bûchers, fours crématoires, goulags, bagnes, assassinats ... un catalogue de la barbarie en tout genre, chroniques de la haine ordinaire ... et nous appelons ceci civilisation ? Nous appelons ceci Démocratie ?

Nous ignorons ce que le mot "paix" veut dire, nous ignorons ce qu'est de "vivre en paix" avec les autres, avec nos semblables, avec nos voisins ... avec les autres espèces et la nature également, d'ailleurs. La question devrait être pourquoi ?

Nous parlons de paix, mais nous ne faisons que la guerre, militaire, économique, sociale, alimentaire ... et plus grave prétendons la faire au nom de la paix, de la liberté, des droits de l'homme, ... comment pouvons nous croire à ces mensonges ? Comment pouvons nous ne pas voir l'antinomie entre nos discours et nos actes ?

Ceux qui les organisent, en sont les auteurs, sont mus pas une avidité de pouvoir et de destruction insatiable qui devrait être considérée comme pathologique et dénoncée comme telle. Mais la majorité d'entre nous n'ont rien à gagner à ces guerres, à ces tueries, bien au contraire, alors pourquoi cautionnons nous ces guerres faites contre des peuples, où nous sommes l'agresseur, car nous leur avons déclaré la guerre en l'absence de toute agression de leur part !

Il n'y a pas de guerre juste, seule la résistance à celle-ci ou toute autre forme d'oppression est légitime, le reste n'est que mensonges ! Depuis des décennies elles sont faites contre les populations civiles.
La guerre n'a jamais été belle, n'a jamais été noble, n'a jamais été glorieuse, elle n'a jamais été que barbarie et boucherie.

Si nous voulons vivre en paix un jour, nous pourrions commencer par revoir les livres d'histoire et que l'on cesse d'y glorifier les tyrans déments qui sont responsables des massacres du passé, arrêter de parler de grandeur quand il ne s'est agi en fait que de violer les droits d'autres peuples à disposer de leur vie et de leurs terres,  ... soyons cohérents donnons en exemple ceux qui se sont battus contre l'asservissement, contre la barbarie à travers les âges et non ceux qui l'ont perpétuée et renouvelée !


Pourquoi suivons nous ces malades dans cette surenchère de la mort ? Parce que nous avons peur. Mais de quoi avons nous réellement peur, pour prendre n'importe quel ennemi que l'on nous présente comme bouc-émissaire, sans nous poser de question ? Pourquoi les religions sont peuplées de démons, à l'existence desquels bien plus de personnes croient qu'en celle d'anges ?

Pourquoi sommes-nous si prompt à faire confiance à celui qui nous dit qu'un autre nous veut du mal, et à voir en ce dernier un ennemi, sans avoir procédé à la moindre vérification de l'hônnéteté du premier et de la malveillance du second ?

Parce que nous avons peur, sans savoir de quoi, et qu'il suffit que l'on agite un épouvantail devant nos yeux pour qu'aussitôt nous soyons prêts à l'attaquer. Ce qui caractèrise notre espèce, et ce qui la différencie des autres espèces, est de vivre dans la peur. Nous sommes une espèce paraonoïaque.

Le premier qui me dit que c'est parce que nous sommes conscient, je lui explose de rire au nez ... rire hystérique cela va de soi !  Nous prétendre conscients, alors que l'humanité est régie par un inconscient individuel et collectif (merci Jung) qui est la partie immergée de l'iceberg de sa psyché ... c'est vrai, il suffit de jeter Jung sans examen, et faire de même avec tout ce qui peut démentir nos croyances pour continuer dans notre aveuglement sur nous-même. Mais est-ce raisonnable ?


Et si nous apprenions à faire face à notre peur pour en découvrir le vrai visage ?

Nos peurs sont irrationnelles et sans fondements ...

Mais sont responsables de la sienne qui est réelle et sa souffrance l'est aussi !

Vous ne la lisez pas dans son regard ?

C'est maintenant que nous devons nous poser des questions quand à nous-mêmes, à chercher la source de cette peur et à développer une véritable conscience ... pour que ça et bien d'autres choses appartiennent un jour à un passé définitivement révolu.


Je rappelle l'Appel aux Européens : Empêcher la guerre contre l’Iran à signer

Publié dans Réflexions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mycr 03/05/2008 23:43

Les yeux de la fillette hante celui qui la regarde.  C'est terrible Tu as raison de publier cet article que j'ai rejoint par le blog de hypos.  Ce qui est grave c'est que pour justifier la guerre en Irak et les mesures inacceptables aux US, Bush entretien un climat de peur quasiment panique aux US mêmes.  Le petit enesse qui essaie de l'imiter, commence à semer un sentiment de peur en France aussi.  C'est très grave.  Tu as raison il faut rester vigilant. 

benedicte 05/05/2008 13:54


Oui il faut que nous restion vigilants ... désamorcer cette peur, c'est au quotidien, c'est dans nos relations et discussions avec les autres, mais c'est aussi d'abord en nous-même. Ce ne peut être
une démarche intellectuelle, mais intérieure, et c'est là que ça coince. C'est le principe de la phobie, une personne phobique, l'objet de la phobie masque la peur réelle, mais même si cette phobie
fait vivre la personne en enfer, elle préfère cet enfer au fait de devoir affronter la peur réelle ... une parti de ces personnes sont conscientes que leur phobie est dénuée de fondement, que cette
peur n'a pas de raison d'être, mais le blocage est au niveau inconscient, la démarche intellectuelle ne leur est d'aucun secours. Amicalement


houhou 02/05/2008 17:33

Je prépare un gros dossier sur ces grandes personnalités génocidaires qu'on a choisi pour nommer nos rues de France et comme d'hab, je serai impitoyable et tant pis pour les conséquences mais ça m'énèreve d'entendre des discours pour la pix et voir les mêmes personnes écrire tous les jours sur des enveloppes les noms d'assassins de l'espèce humaine , de criminels de l'humanité. Des hitlers , il y en a plein les noms de rue. Alors ces maires qui se disent démocrate, la main sur le coeur, je serai heureux pour la mémoire des innocentes victmes de le leur rappeller.On se voit bientôt, je crois Tahar, coeur de Lyon

benedicte 05/05/2008 13:27


Bonne idée, c'est vrai les noms des rues sont autant de monuments érigés à la gloire d'assassins psychopathes. Signale le quand ton dossier est prêt, pour relai.
Oui on se voit très bientôt, amicalement


marie laure 02/05/2008 13:28

Je me suis faite relaie de ce post qui , une fois de plus, nous ramène aux considérations fondamentales. Merci pour tes recherches et grosses bises

benedicte 05/05/2008 13:24


Le regard de cette petite fille qui m'a arrêté ... je suis restée bloquée toute l'après-midi, parce que si j'avais écrit ce qui me venait à l'esprit, j'aurais déversé un torrent d'imprécations à
l'encontre de ma propre espèce ... je n'ai jamais réussi à trouver normal le comportement humain, j'ai l'impression de vivre sur une planète psychiatrique. Il va de soi que je suis également
cinglée, mais je me soigne ! ... et si tout un chacun voulait bien en faire autant, nous arriverions sûrement à sortir de cette démence collective :) Grosses bises