Pression sur les chômeurs en Europe

Publié le par benedicte

Pression sur les chômeurs en Europe

L'article ci-dessous, et bien d'autres à lire pour s'informer sur le blog Panier-de-Crabes

Sceptix - lundi 28 avril 2008 Sce
PRESSION SUR LES CHOMEURS : LE BUT INAVOUE ET INAVOUABLE

A quoi sert la pression actuelle sur les chômeurs? Pourquoi cette tendance générale, dans l'Union Européenne (cf. les réformes Hartz en Allemagne), à accentuer la stigmatisation des chômeurs ? Pourquoi cette omniprésence dans les débats et l'opinion publics de "l'évidence" de comportements individuels "déviants" d'assistés soi-disant abusant du système de protection sociale ?

Indépendamment des réactions morales ou politiques suscitées par cette nouvelle "chasse aux mauvais pauvres" qui semble comme faire écho aux formes anciennes de traitement punitif des mendiants et autres vagabonds, on peut à tout le moins être surpris d'une telle tendance.


L'OCDE, à sa manière cynique, apporte la réponse dans son récent rapport sur l'emploi :

« Les réformes structurelles, qui commencent par générer des coûts avant de produire des avantages, peuvent se heurter à une opposition politique moindre si le poids du changement politique est supporté dans un premier temps par les chômeurs. En effet, ces derniers sont moins susceptibles que les employeurs ou les salariés en placede constituer une majorité politique capable de bloquer la réforme, dans la mesure où ils sont moins nombreux et souvent moins organisés » .

S
ource: Perspectives de l'emploi de l'OCDE (2006). Stimuler l'emploi et les revenus ; cité par Laurent Cordonnier dans un article récent du Monde Diplomatique (« Economistes en guerre contre les chômeurs ».

( lire la suite ...)

 

Mais aussi sur le site entre autres articles : 

MENSONGES - CARNAGES ET DROITS DE L'HOMME
Droits de l’homme, business et trafic d’organes au Kosovo : UCK, USA, Kouchner and co

le DALAÏ LAMA ET L'HONNEUR NAZI
Laurent Dispot rédacteur à la Règle du jeu QUOTIDIEN : vendredi 25 avril 2008

Publié dans Politique France

Commenter cet article