Niches fiscales : Chantal Brunel, députée UMP interpelle Christine Lagarde à l'assemblée

Publié le par benedicte


Niches fiscales : Chantal Brunel, députée UMP interpelle Christine Lagarde à l'assemblée


Vidéo signalée par Dominique sur sont blog pointsdevuevariesselonaltitude  (merci)




POLITIQUE - Les gens par MURIEL GREMILLET, le jeudi 17 avril 2008
Chantal Brunel, porte-parole UMP ovationnée à gauche

Restée discrète depuis sa nomination comme porte-parole de l’UMP, la députée de Seine-et-Marne Chantal Brunel était hier la star de l’Assemblée en devenant… l’idole de la gauche. Lors des questions d’actualité, Chantal Brunel décide d’intervenir sur les niches fiscales, qui permettent aux plus fortunés «de ne pas payer d’impôts». A mesure qu’elle déroule sa question, les élus de gauche l’applaudissent de plus en plus ostensiblement. Jusqu’à lui réserver une standing ovation quand elle interroge la ministre de l’Economie, Christine Lagarde, sur les intentions du gouvernement face à «certaines dérives fiscales». A droite, hormis certains élus qui militent pour le plafonnement, les députés regardent le bout de leurs godasses. Frédéric Lefebvre, autre porte-parole de l’UMP et proche de Nicolas Sarkozy, se ronge même les ongles plus frénétiquement que d’habitude. Dans sa réponse, Lagarde a promis un rapport sous quinze jours. Il est attendu depuis février.


Je rappelle que j'avais évoqué les moyens dont disposait les plus aisés pour échapper à l'impôt, à travers les nombreuses défiscalisations Mais si il y a de l'argent en France ... ceux qui travaillent aux impôts savent où il est ! et je vous mets ci-dessous, ce que j'ai reçu par exemple, dans mes spams et s'adresse aux classe aisées et non très riches, les très riches ont leur pool de conseillers financiers et ne sont pas démarchés par mailing, il s'agit là plutôt des professions libérales, cadres supérieurs, etc ...
Ces niches fiscales sont dénoncées par le SNUI, depuis longtemps, plus de 15 ans, les salariés des impôts étant bien placés pour voir le décalage entre les revenus déclarés et l'impôt payé ... mais avec la déclaration par internet, ils seront moins au courant, ne voyant plus passer les feuilles d'impôts !



Publié dans Société

Commenter cet article

dominique 19/04/2008 13:26

c'est incroyable tellement c'est gros, mais ca fait du bien d'entendre l'ovation du groupe d'opposition...pourvu que cela ne soit pas de la com'..parce qu'en plus elle est bonne quand elle s'exprime cette femme...

benedicte 22/04/2008 21:02


Oui, maintenant c'est connu depuis longtemps et les gouvernements successifs, de droite comme de gauche ont tous rajouté une couche ou un tiroir supplémentaire à ces niches et exonérations fiscales
... alors même si Chantal Brunel que je ne connais est quelqu'un de bien, je doute que les assemblées suivent, et ne suis pas sûre que si l'opposition était majoritaire elle lui aurait fait une
ovation ...