Liberté d’expression et droit à l’information dans l’Hérault

Publié le par benedicte


Liberté d’expression et droit à l’information dans l’Hérault


A Saint Jean de Vedas, Jean-Marc Sroussi faisait son travail ( voir St Jean de Védas : recours en annulation des élections ...  ) mais voilà ci-dessous le mail que lui a envoyé le Midi-Libre et sa réponse



La video incriminée :

"Le maire et le policier" (de St Jean de Védas)

à voir sur son blog Empreintes





De : jean marc sroussi  
Envoyé : vendredi 4 avril 2008 15:16
À :
xxxxxxxxxxxx@midilibre.com
Objet : Re: Réf. : video : le policier et le maire

____________________

Le 03/04/08, xxxxxxxxxxxx@midilibre.com a écrit :

A Jean-Marc Sroussi,

On vient de m'alerter sur l'incident que tu as provoqué lors du conseil municipal de Saint-Jean de Vedas.

Que tu interrompes un conseil municipal (ce qui, au regard de la législation  ne se fait pas) te regardes!

Par contre que tu te revendiques de Midi Libre  m'interpelle et me navre. Que je sache tu n'as jamais été mandaté par le titre pour couvrir un événement, je te prie donc à l'avenir de mettre en avant le nom de ta société et pas celui de Midi Libre.

Par ailleurs,  et, face à cet incident, je souhaite que tu adresses une lettre au maire de Saint-Jean de Vedas pour lui expliquer que ton "intervention" lors du conseil n'était en aucun cas commanditée par Midi Libre. J'écrirai moi même au maire pour m'excuser et lui expliquer la situation.

Ce n'est certainement pas le blog que tu as ouvert sur Midiblogs qui te permettait une telle mise en avant. Pour qu'il n'y eu plus d'ambiguité à l'avenir, et comme je considère ton "intervention" sur cette séance du conseil à la fois déplorable et grave, je souhaite que tu trouves un autre hébergeur pour ton blog. Je te laisse une semaine, pour rapatrier tes notes et tes vidéos. Passé ce délai je demanderai à ce que ton compte soit fermé.


____________________

Att : Michel Pelamourgue, rédacteur en chef Multimédia

Bonjour Michel

1. "On " vient de m'alerter ainsi commence ton message.
 "On" ne peut qu'émaner de la mairie de St Jean de Védas".
Soit Michel,  tu es mal informé de ce qui s'est passé soit,  pour ne pas déplaire à Monsieur Atlan, tu te ranges de son côté, et te comportes donc en procureur n'ayant pas connaissance du dossier d'accusation.

2. Incident? La séance du conseil n'a jamais été interrompue par moi ou quiconque, puisqu'elle n'avait pas vraiment démarré : des dizaines de personnes pourront l'attester sans parler de l'article mentionné dans le journal du 3 avril, relatant le  le climat qui régnait à l'intérieur comme à l'extérieur de la salle en raison des manifestations

3. Au moment du tournage, j'ai énoncé mon nom clairement et non pas un prête nom, sollicité poliment Monsieur Atlan pour ne pas le déranger.  Pour le rassurer quant à nos intentions, et justement me différencier des manifestants, j'ai simplement précisé que le film passerait sur les blogs de Midi libre. Monsieur Atlan a rétorqué que nous étions payés par les manifestants.

4. Un photographe et rédacteur Midi Libre couvraient l'événement. et je ne vois pas comment je pourrais me substituer à eux de la presse écrite. Chacun sait pertinemment qu'il  n'y pas non plus de chaine TV Midi Libre existante. Si le Midi Libre joue un rôle, ce n'est qu'à travers mon blog que j'alimente souvent avec des vidéos de mon agence de presse pour tenir informés des lecteurs. Cela coule de source que j'ai plus intérêt à faire de la publicité sur mes services que sur le Midi Libre !

5. Compte tenu de l'absence de lien de subordination entre  JM Sroussi et Michel Pelamourgue,  on ne comprend pas pour quelle obscure raison, ce dernier aurait-il  le droit de demander à son interlocuteur de  présenter des excuses à Monsieur Atlan

5. Sur ce sujet, c'est bien à Monsieur Atlan de  les faire, compte tenu  des propos  grossiers assujettis de menaces dont il a usé envers mon équipe de tournage et moi-même. Ne les réclamant pas, je ne lui en veux même pas, car on peut à la rigueur comprendre qu'il était dépassé et qu' énervé par ce qui se déroulait autour de lui, il a tout simplement perdu son contrôle ( ref art du ML!)

6  Très nombreux sont ceux qui apprécient mon  travail fourni en  politique depuis plusieurs mois à travers mon agence de presse CitéComVidéo. Et je pense que Michel, tu en faisais partie.  Tu m'avais sollicité pour user de mes reportages pour alimenter ton propre blog des municipales. Je n'y voyais aucune objection. Les municipales et cantonales achevées, tu as oublié ce service de copier-coller qui a alimenté correctement et allègrement tes rubriques.
 
7.A présent, tu menaces de suppression mon blog.  Ce n'est pas ainsi  qu'on  mérite le titre de modérateur, et qu'on augmente le tirage de son journal et rassure les lecteurs ! Parions du contraire.....Correcte jusqu'alors, notre relation personnelle était mince jusqu'à présent. Donc, on ne peut pas dire qu'elle en souffrira si elle s'achève ainsi, mais c'est regrettable qu'un malentendu soit à l'origine de cette discorde. Peu être reverras - tu ta position et défendras mieux ainsi la Vérité

 8. S'il s'avérait que les manipulations de votes aux élections de St J de Védas soient confirmées par les tribunaux qui siègeront et que tu aies pris la défense de Monsieur Atlan sans discernement comme je le constate, tu te places d'ores et déjà dans une situation bien plus inconfortable que la mienne. On ne sait pas ce que l'avenir réserve avec une nouvelle réélection.

9. Je fais circuler ton texte et ma réponse. On pourra jaser ainsi à loisir une fois de plus et parler une fois de plus de l'objectivité et de la liberté d'opinion des blogs.  Ceux qui me connaissent de près ou de loin n'hésiteront pas, j'en suis persuadé, à faire part  à la rédaction de leurs remarques,  et comprendre que le Midi "libre" ne l'est probablement pas en fait

10. A mon âge,  38 ans d'expérience aux quatre coins de la planète dans le domaine journalistique et souvent dans les pires conditions, me donnent suffisamment  d'assurance et de recul pour savoir ce qu'est mon métier. Certes, on apprend à tout âge, mais à la lumière de ton courrier,  amicalement peut être aurais-je été à l'écoute, mais là, non ce n'est surement  pas le cas. J'estime que tu es vraiment mal placé pour me conseiller et rejette donc tes propos.

Meilleurs sentiments
 
Jean marc Sroussi dit "Paxou", (pax en latin = paix)
CitéComVidéo

Publié dans Hérault

Commenter cet article