La culture de la division contre la culture du citoyen par Evariste

Publié le par benedicte


La culture de la division contre la culture du citoyen


Un article à lire sur ReSPUBLICA (2 extraits ci-dessous)


( ... ) Une contre-politique se fonde sur la contre-culture individuelle
Car il n'est pas besoin d'être militant pour faire de la politique. Contrairement à une tradition tenace, même à gauche, l'acte politique est infinitésimal, plongé dans le quotidien. Il est une toute petite chose. Un propos, un geste, un acte, une réaction. L'acte politique démarre lorsque l'on choisit entre regarder le média de Martin Bouygues ou lire un livre, lorsque l'on choisit de feuilleter les publicités ou de les jeter parce qu'elles ne visent qu'à nous rendre dépendants, lorsqu'il s'agit de parler à son voisin ou lorsqu'on préfère l'ignorer, lorsque l'on soutient qui se bat pour une vie décente ou lorsqu'on ne défend que le cercle restreint de ces proches. Il y a dans ces gestes plus de culture politique que dans bien des programmes de partis. ( ... )

( ... ) Logique de division au niveau d'un peuple : l'encouragement des communautarismes vise à faire des citoyens unis un agrégat de groupuscules antagonistes les uns aux autres. Avant d'être citoyen, je suis blanc ou noir, chrétien ou musulman ou athée, alsacien ou girondin ! Enfin, logique de division jusque dans la culture individuelle. Il suffit de regarder n'importe quelle série américaine pour voir les complots, l'incapacité à la confiance ou à la fraternité forte. Le héros n'a que des ennemis qui conspire. Lentement ces séries définissent une normalité, un mode vie où l'on transpose l'individualisme (qui n'a normalement de raison d'être que dans la gestion de l'intimité : café ou thé, peinture ou bien photo, piscine ou vélo) pour en faire une règle de comportement entre soi et les autres. Le terme « individualisme » euphémise alors ce qui n'est dans les relations avec autrui que de l'égoïsme. Or, si l'égoïsme est une valeur indéfendable, la publicité et les pseudo intellectuels sur-médiatisés peuvent vanter « l'individualisme » (en évitant de préciser de quoi il s'agit en réalité... ).


Publié dans Société

Commenter cet article