La Gazette du 3 avril - Politique Montpellier : interview de Jean-Louis Roumegas

Publié le par benedicte


La Gazette du 3 avril - Politique Montpellier
Interview de Jean-Louis Roumegas


Il paraît que d'après A.Vezhinet, G.Frêche fait règner un climat de terreur au sein du PS, j'en dirais autant de M.Dufour au sein de l'UDF/MoDem ... mais ces petits despotes ne peuvent l'être que parce que les gens au sein de leur parti majoritairement profitent du système. Ils  dénoncent celui qui en tient les rênes, estimant que celui-ci ne leur accorde pas une place assez importante, tout en ayant peur de perdre la position avantageuse qu'ils occupent déjà ... bref ce n'est pas le courage et l'intégrité qui les . Ces luttes de clan ont pour seul but de détenir le pouvoir, non de servir l'intérêt des citoyens, et ne change pas grand chose à leur situation quelque soit le clan qui l'emporte. Ah, elle n'est pas jolie la Frêchie et n'a rien à envier à la Sarkozie !

Il va falloir apprendre à cesser d'être spectateur de cet insipide soap politicien, dont le seul but est de détourner notre attention de ce qui se passe dans les coulisses. Justement apprenons à mettre notre nez dans ce qu'ils prétendent ne pas nous regarder, alors qu'au contraire cela nous concerne au plus haut point. C'est avec nos vies et de celles de nos enfants qu'ils jouent ... alors il serait temps d'aller jouer les chiens dans leur jeu de quille !


Publié dans MoDem Herault

Commenter cet article

yani 06/04/2008 20:18

Bénédicte,je ne comprends pas cet acharnement contre le modem et ses représentants... Taper sur Dufour y a rien de plus simple, prendre sa place et organiser une fédé : cela en est une autre. Je peux accepeter ta déception mais pas ton manque d'objectivité et de réalisme. On ne construit rien avec de la critique et du mépris. L'homme intelligent s'adapte. l'idéal humain n'existe pas. Il faut parfois aussi accepter ce qui nous paraît inaccepatable. La vie politique n'est pas aussi simple qu'on le croît. Il faut composer avec raison gardée.Modement Yani

benedicte 08/04/2008 18:56


Non tu ne comprends pas.
Je n'accorde pas l'importance que tu crois à D&co. Ceci, je n'ai pas d'états-d'âme à retourner aux politiciens le mépris qu'ils ont des citoyens en général et des électeurs en particulier.
Je manque d'objectivité et de réalisme ? Démontre moi que les faits, les actes posés par D&co depuis juin construisent le MoDem, et que ce que j'ai publié depuis octobre est mensonger. Quand à
faire mieux ce ne serait donc pas difficile, mais s'avèrera impossible puisque D&co s'accroche au pouvoir départemental comme Harpagon à sa cassette.
Parler d'acharnement ? comptes les articles depuis 1 mois, et notes ceux parmi eux où il y a un commentaire concernant D&co et regarde le % ... ça ne fait pas grand chose !
Des phrases comme "la vie politique n'est pas aussi simple" et "il faut parfois accepter ce qui paraît inacceptable" équivalent à dire "c'est la vie" ou "c'est comme ça" ... je m'abstiendrais de
faire dans l'ironie facile, ce sera donc sans commentaire.
La politique politicienne est facile à comprendre, tu regardes les images en coupant le son, autrement dit, tu regardes ce qui se passe en réalité, sans écouter le bla-bla des politiciens ... et ça
devient tout de suite beaucoup plus lisible.
Le Congrès de Villepinte n'a pas acté la naissance du MoDem, mais sa mort programmée, et ayant toujours été opposée à l'acharnement thérapeutique, je suis partie ! (je précise que c'est du second
degré). Depuis 4 mois, il est fini le deuil du mouvement de citoyens actifs que devait être le MoDem.
Ce n'est pas parce que j'y ai cru, à tort, que je vais faire preuve de complaisance envers ce MoDem qui s'est avèré n'être qu'une escroquerie ... il n'est plus qu'un parti comme un autre, il n'aura
pas de traitement de faveur sous prétexte que j'y ai adhéré quelques mois. Je ne compose pas quand il s'agit d'honnêteté et de surcroît d'honnêteté en politique, question d'éthique.
Cordialement