ToutSaufSarkosy.com : Il faut bien que quelqu'un le dise ... alors

Publié le par benedicte

 

tss_logo_out-copie-1.jpgIl faut bien que quelqu'un le dise...alors : Ingrid Betancourt nous fait chier, et Sarkozy encore plus!
par VL le 29 février 2008 ( signalé par Abbas )

De plus en plus de Français pensent que l'on devrait balancer Sarkozy au dessus de la forêt colombienne sans parachute et nous lâcher un peu la grappe avec la milliardaire colombienne Bétancourt dont on ne voit pas très bien le rapport avec l'état de la France et les préoccupations réelles de ses habitants. Depuis des mois maintenant, une véritable entreprise de sidération et d'abêtissement compassionnel des populations se poursuit au travers des grands media, en particulier télévisuels. Dans quel but? En quoi cette triste affaire concerne-t-elle l'Etat français? N'est-ce-pas curieux à l'heure où des centaines de femmes, d'hommes et d'enfants meurent sous les bombes et les balles d'Israël et des Etats-Unis?

Il s'agit simplement d'une nouvelle manifestation, mais qui dépasse cette fois toute mesure, de cette "démocratie compassionnelle" développée sans relâche pour faire oublier à nos concitoyens les problèmes qui les préoccupent réellement, d'une manière quasi scientifique de détourner le plus longtemps possible leur attention sur un sujet en réalité parfaitement anecdotique. Comme "Survivre avec les loups", il s'agit d'une véritable escroquerie aux "bons sentiments" par "lacrymalisation", ou "vaporisation" comme le dirait, avec compassion Rama Yade-Ben Zimet (à propos des SDF)...

Nous souhaitons donc que le nabot parte effectivement en Colombie à la recherche de cette milliardaire colombienne sub-claquante, et qu'il y reste définitivement par les bons soins du camarade Manuel Marulanda Velez, qui, comme chacun le sait, est aussi un peu canibale !

"Alors que quatre nouveaux otages des Farc ont été libérés mercredi , la France intensifie ses efforts pour obtenir la libération d'Ingrid Betancourt. Le Président français, en visite officielle en Afrique du Sud, a réagi aux nouveaux témoignages alarmants sur l'état de santé d'Ingrid Betancourt , otage des Farc depuis plus de 6 ans dans la jungle colombienne.

"J'appelle les Farc à libérer sans délai Ingrid Betancourt, c'est une question de vie ou de mort. C'est une question d'urgence humanitaire. Je suis prêt à aller moi-même chercher Ingrid Betancourt à la frontière entre le Venezuela et la Colombie, si ça devait être une condition. La France reste mobilisée jusqu'à la sortie du dernier otage, je m'y engage. Il faut qu'on arrive à la faire libérer", a insisté le chef de l'État.
___________________
A lire absolument:
"L'homme compassionnel" de Myriam Revault d'Allonnes aux éditions du Seuil, 10€ seulement.

Publié dans Politique France

Commenter cet article