Ann Mura : manifeste pour une Utopie concrète

Publié le par benedicte


Ann Mura : manifeste pour une Utopie concrète

L’ORGANISATION ECONOMIQUE ET LE POUVOIR POLITIQUE NE SONT PLUS SATISFAISANTS POUR CONDUIRE LA DESTINEE PLANETAIRE ET HUMAINE.
Chaque journée passée rajoute sa couche de braise sur tous les foyers brûlants de l’humanité avec ce problème récurrent autour de l’argent ou du pouvoir qu’il octroie, le pouvoir du bienfaisant ou du malfaisant.
Les dirigeants politiques qui nous malmènent comme du bétail, le patronat qui nous emploient comme des machines, surfent sur la misère humaine, la précarité des familles, la servilité des travailleurs pour produire le capital, le profit des profiteurs, complice du vol des voleurs et coupable de non assistances à patrie en danger.

Utopie_AnaMura_Logo.jpgVENDRE SON CORPS, SON ESPRIT, SON AME, SA VIE POUR SERVIR LE CAPITALISME MONDIAL ET EN BONUS LE TOMBEAU DE LA PLANETE.
Nous sommes les citoyens d’un pays riche, démocratique, celui des Lumières, celui de la Liberté, de l’Egalité et de la Fraternité ; Nous sommes aussi le pays des Droits de l’homme …

NOTRE COLLECTIF CHERCHE DU RENFORT POUR PROMOUVOIR LE CONCEPT DEMOCRATIQUE AU SERVICE DE L’ECONOMIE HUMAINE DANS LE RESPECT DE LA PLANETE ;
Nous devons conduire cette évolution avant que cela ne tourne à la révolution humaine ou planétaire

IL NE S’AGIT PAS DE PRENDRE LE POUVOIR ; IL S’AGIT DE REMETTRE L’OUTIL ARGENT A SA PLACE ET D’ENGAGER LA REFORME DU SYSTEME MONETAIRE
Il ne s’agit pas de prendre au riche pour donner au pauvre ; il s’agit de donner à chacun l’accès au bien !

LIBRE DE TOUTE AFFILIATION RELIGIEUSE, POLITIQUE OU GOUVERNEMENTALE, NOUS DEFINISSANT COMME CITOYEN DU MONDE, NOUS SOUHAITONS PROMOUVOIR CETTE IDEE ET ABORDER DE FACON FRONTALE CE SUJET TABOU : L’ARGENT
Nous sommes à la croisée des chemins ; l’évolution ici et maintenant ou la révolution dans peu de temps.
undefined Organisons dans les communes le débat démocratique et sondons nos âmes, nos cœurs, nos esprits, riche ou pauvre d’argent, sans état d’âmes, sans états généraux, sans révolution …
Nous disposons d’outils démocratiques pour sonder le citoyen. Le forum, le référendum, le vote pour ceux qui n’ont pas de poids politique mais qui jouent un rôle économique déterminant à l'entretien des biens de nos élus et de nos patrons …
 
Il faut sortir des revendications corporatistes et de la lutte des classes ; classe social, classe d’âge, classe de sexe, classe de couleur, classe professionnel, classe syndicale, classe politique,…
Nous devons nous défendre ensemble de ce dénominateur commun qui accable les vies et qui pèse sur toutes les actions humaines et écologiques : l’argent

 

Trouvez en pièce jointe « UTOPIE CONCRETE », programme de réforme du système monétaire –

Bien sûr vous pouvez faire circuler ce manifeste

Cordialement.  Ann MURA

Contact :  Citoyen du Monde  
argent2008@live.fr    
 
 UTOPIE CONCRETE  (fichier PDF à télécharger)

 


Commentaires personnels

Il ne dépend que de nous de faire autrement. Non si nous faisions autrement, ce ne serait pas la fin du monde, mais le début d'une vie qui commencerait à en être véritablement une. La seule chose qui rend inapplicable immédiatement cette UTOPIE CONCRETE, est la croyance de la majorité qu'il ne saurait exister autre chose que ce qui existe et la peur dans laquelle elle est maintenue qu'autre chose ne pourrait qu'être pire. Pourtant le pire est de continuer d'avancer dans la direction actuelle.

Donc si dans le chapitre X du manifeste, les dates ne sont pas évidemment réalistes, et ne donnent qu'une idée de ce qui pourrait être si nous étions assez nombreux à être dans cet esprit et/ou vision, la démarche de fond : établissement des cahiers de doléances, état des lieux/inventaires des ressources matérielles, (auxquelles j'ajouterais égalements les compétences disponibles en terme de savoir-faire et savoir-être des citoyens), définitions des besoins vitaux et existenciaux prioritaires, élaboration d'une charte/déclaration universelle de conduite planétaire ... dessine la direction où nous devons aller.

Reste que l'étape la plus ingrate et difficile est de trouver comment permettre à cet esprit et vision de se propager ... car une société du vivant ne peut s'imposer et ne pourra se construire que par des citoyens conscients et responsables ... nous en reparlerons !

Publié dans Démocratie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article