Modem Agde municipales : Florence Denestebe

Publié le par benedicte


Modem Agde municipales : Florence Denestebe

Municipales_Agde_DenestID.jpgFlorence Denestebe a été investie pour représenter le MoDem en compagnie des autres adhérents qui figureront sur la liste AGDE A VENIR menée par Francis Mur.

Site de campagne de la liste : AGDE A VENIR

permanence : 9 Rue Louis Bages (centre historique)

Municipales_Agde_DenestID.jpg
 
AGDE A VENIR
C'est une ville se sera développée harmonieusement à partir de ses atouts naturels :
La pierre, l'espace et l'eau
AGDE A VENIR
C'est une ville où tous les citoyens auront retrouvé leur place :
participation des habitants aux décisions qui les concernent, gestion efficace et sereine des personnels communaux et communautaires, sécurité et solidarité de l'ensemble des populations.


Toute réflexion sur l'avenir de la Cité doit intégrer le fait que l'afflux de population vers la côte méditerranéenne, et plus spécialement notre région, va se poursuivre, voire s'accentuer, au cours de la décennie à venir. Il est donc impératif de se préparer à faire face à ces flux migratoires et de se mettre en mesure de stopper le développement anarchique que nous connaissons depuis 4 ou 5 ans.
Les programmes d'équipements structurants suivis jusqu'à ce jour ont été pensés pour une ville de 20 000 habitants, alors que le cap des 30 000 permanents sera très vraisemblablement atteint lorsque les programmes immobiliers des Cayrets et du Capiscol seront bouclés.
Les efforts à faire sont donc énormes; la volonté de se développer ne ressort plus d'un choix délibéré, elle est la simple résultante d'une situation de fait.
Notre mission est d'accompagner le développement en utilisant les armes qui ont fait l'histoire et auraient du faire la richesse de cette ville : l'existence d'un patrimoine bâti exceptionnel et inexploité, un environnement encore de qualité et l'omniprésence de l'eau (qu'il s'agisse de la mer, du fleuve Hérault ou canal du Midi).
Nous remplirons cette mission en gérant au plus prés les finances de la commune : le haut niveau d'imposition locale n'aurait dû être justifié que par un haut niveau d'investissements structurants, ce qui n'a pas été le cas durant ces dernières années. Les seules actions entreprises l'ont été dans les deux dernières années et ne viendront obérer les finances communales qu'à partir de 2008, au lendemain des élections.

Aussi, nous nous engageons, une fois élus, à mener un audit sur l'état réel des finances et durant le mandat à venir, nous allons nous attacher à obtenir le maximum de subventions (départementales, régionales, nationales et européennes) pour financer le maximum de projets.
Notre liste, indépendante de toute attache partisane, devrait nous permettre de travailler en bonne intelligence avec tous les bailleurs de fonds potentiels.


MIDI-LIBRE du 12/01/08 Inauguration de la permanence

MIDI-LIBRE 12/01/08

 
 

Publié dans MoDem34 Elections 2008

Commenter cet article