Elections du Conseil National Hérault : Avatar de campagne

Publié le par benedicte

Elections du Conseil National Hérault : Avatar de campagne

Mme Florence Denestèbe a envoyé mail ci-dessous à un certain nombre d'adhérents. Elle dit l'avoir envoyé à ceux qu'elle connaît, c'est peut-être vrai, mais si certains qui ne la connaissent pas l'ont reçu lisent cet article merci de le signaler ! ...


De : DENESTEBE Florence
Date : 17 janv. 2008
Objet : Pour de vrais démocrates au conseil National ....

Monsieur Georges Fandos - Délégué départemental Cap 21, Mesdames et Messieurs les membres de la liste  "Languedoc-Roussillon en Mouvement" aux élections au Conseil National du Mouvement démocrate, Chers amis démocrates ,

Comme de nombreux et nombreuses adhérentes de notre Mouvement, je lis avec attention vos propos et les critiques faites à tel où tel d'entre nous. Jamais je ne me suis permise d'intervenir, pensant  avant tout,  que nous oublions trop souvent que nous sommes les composantes d'un même courant de pensée et de la même famille politique.

Comme vous le savez j'ai été investie aux cotés de Fabrice Mur ( chef de file à l'occasion des prochaines élections municipales sur Agde ville de plus de 20 000 habitants d'ans l' Hérault ).

Cette investiture s'est effectuée :
Après une élection interne transparente à laquelle deux candidatures étaient proposées , celle de Madame Marie-Claude Domingot et la mienne.
Après un débat et après que chacune des candidates se soit exprimée
Après un vote départemental qui par une majorité  de 62 % m'a investie dans cette mission
Après la décision de la commission d'investiture présidée par François Bayrou
Je fais campagne au quotidien sur cette liste en compagnie de dix adhérents de notre mouvement pour défendre nos valeurs :
http://herault-tribune.com/index.php?p=p01&Ar_Id=2842&action=view

La campagne à peine lancée Madame Domingot colistiere  avec Georges Fandos de la Liste " Languedoc-Roussillon en Mouvement " annonce a qui veut l'entendre en Ville d'Agde quelle est candidate sur une liste opposée à la notre.

Cette annonce est corroborée par son futur chef de file et reprise dans la presse locale ( Voir manchette du jour )

Devant ces comportements, irrespectueux de nos valeurs et de nos choix démocratiquement effectués, je ne souhaite, ni polémiquer, ni influer en faveur d'une des listes en présence lors de cette élection au Conseil National.
Je m'interroge sur la méthode qui est la votre pour garantir le respect démocrate de nos choix.
Les meilleurs garants de nos valeurs, de nos statuts, de nos décisions , de nos votes, doivent justement être les membres du Conseil National !
Parce qu'ils nous représentent ils doivent être à l'abri  de toutes insubordinations, à l'abri des critiques et respectueux des règles que nous nous sommes fixées.
S'il n'y a plus de règles , plus de respect entre nous , alors , à quoi devons nous nous attendre ?

Alors  Monsieur Fandos,
Alors Madame Domingot , je ne jugerai pas votre comportement mais il n'était pas pensable qu'au vu de ce type d'agissements je reste muette en n'informant pas les adhérent de ma connaissance.
Je n'appele pas à voter pour une liste en présence , mais de manière libre et démocratique  pour les deux autres listes qui s'honorent encore de respecter le choix des militants et  celui de la direction nationale.
Les adhérents et adhérentes ont un choix et c'est heureux, je suis certaine qu'ils choisiront librement pour les listes qui respectent les engagements des militants et non celles  qui les  bafouent.

A tous, je vous adresse mes amitiés démocrates.
Florence  Denestebe
Candidate chef de file du Mouvement démocrate - Ville d'Agde

 



Ce mail a généré un échange de mail en réponse de la part de G.Fandos et E.Guccini, qu'il leur appartiendra de publier s'ils le souhaitent. La coupure de presse mentionnée qui a déclenché le saint courroux de Florence Denestébe se trouve en fin d'article. Quand on pense à toutes les manigances de M.Dufour qui se sont étalées dans la presse régionale, n'ont jamais été démentie (et pour cause) mais dont les adhérents qui s'en offusquaient étaient accusés de faire des procès d'intentions ... ça fait sourire !

Petit décryptage personnel de ce courrier de Florence Denestebe relevant des techniques de manipulation :
  • On cherche à se blanchir en noircissant l’autre, sans apporter de preuve. Il s’agit de semer le doute et la suspicion. Là on utilise une rumeur (qui s’avèrera fondée ou non) sans rapport direct avec ces élections internes, à l’encontre d’une seule personne, dans le but de détourner les regards des manœuvres et intrigues dans le cadre de cette élection interne de la part de la liste Ensemble …indépendamment des agissements individuels des candidats qui, concernant ceux de l’Hérault, prêtent on ne peut plus le flanc à la critique !
  • On prétend parler en tant adhérent ou en leur nom, alors même qu’on est étroitement lié et partie prenante du pouvoir en place et qu’on travaille à leur exclusion
  • On joue la vertu outragée, voire la victime ou la défense de personnes « injustement » attaquées alors qu’on est l’ « agresseur », les autres ne faisant que dénoncer des pratiques effectivement partisanes, sournoises et anti-démocratiques.
  • On se réfère aux règles et à la légalité, alors même que le MoDem dans notre département n’a d’autre règles que celle du despotisme, et dépourvu d’instance légitime en terme de décision
  • On utilise des grands mots à la pelle et à répétition, prétendant parler au nom de : la transparence, du respect, de nos valeurs, de nos choix démocratique et démocrates, … alors même qu’on bafoue ses valeurs de part son comportement
  • On ne veut pas polémiquer, ni influer, mais seulement informer ... (lol !)
En clair qu’est-il dit de vrai : une coupure de presse, dont l’information n’est pas vérifiée, disant que Marie-Claude Domingot serait présente sur une autre liste que celle qui a été choisi le 20 décembre par la cinquantaine de personnes non élues appelées abusivement « instances provisoires ». Tout le reste n’est que accusation et procès d’intention sans fondement, visant à jeter l’anathème sur une liste dont cette personne fait partie et prétendre que la liste Ensemble des cadres et élus UDF lave plus blanc que blanc !


Puisque Florence Denestèbe ouvre la porte voyons ce qu’il en est :
  • La liste des candidats avec leur mandats en-cours et/ou brigué et leur appartenance aux structures départementales UDF est lisible ici … et je rappelle donc qu’il s’agit pourtant du collège des adhérents et non des élus, et que les présidents de département sont membres de droit du CN. F.D écrivant «  nous oublions trop souvent que nous sommes les composantes d'un même courant de pensée et de la même famille politique », semble oublier elle-même que les composantes ne sont quasi-exclusivement UDF … il y a juste une adhérente de l’Aude ...  pour faire démocrate ? Il faudrait arrêter de dire n’importe quoi, certains peuvent s’en apercevoir !
  • Utilisation de la liste effectuée utilisée par ceux qui la détiennent pour promouvoir la liste Ensemble au détriment des autres, y compris par Catherine Labrousse 2ème sur la liste (voir articles récents), le coup bas concernant l’exclusion le 31/12 soit le jour de dépôt des listes, de Christine Espert adhérente des PO voir ici, le démenti par Edith Guccini de la concertation avec la Lozère (seul département où une instance provisoire digne de ce nom existe) voir ici
  • La soi-disant instance départementale provisoire, n’a aucune légitimité et le choix fait sur Agde comme ailleurs l’a été par environ 50 de personnes ne représentant qu’elles. L’intégration de la liste de Fabrice Mur a été voté par 30 voix contre 11, ça permet de relativiser les 62% et le terme de « vote départemental utilisé.
  • Florence Denestebe est l’épouse de Didier Denestebe candidat sur la liste Ensemble (vous pouvez sans peine imaginer sa neutralité !) …
  • Florence Denestebe brigue un mandat aux municipales sur Agde, pendant que son mari Didier brigue celui de conseiller général sur Agde également … le goût du pouvoir semble être une affaire de famille, je ne ferais pas l’offence à Mme Denestebe de penser qu’elle n’est que la femme de paille de son mari …
  • Didier Denestebe s’est prétendu nouvel adhérent MoDem lors de la réunion avec E.Azière en octobre, alors qu’il a toujours été à l’UDF, n’avait démissionné du bureau départemental que depuis début 2005, est aussi co-fondateur du parti Agathois et a assisté de nouveau depuis des mois à tous les bureaux départementaux de l’UDF qui n’ont cessé de se tenir jusqu’au congrès de Villepinte !
  • La liste autonome MoDem sur Lunel a été validée par 35 voix contre 11 pour l’intégration de la liste du maire sortant soutenu par l’UMP, dans la circonscription dont Catherine Labrousse est déléguée, sans qu’elle ne rappelle à l’ordre les promoteurs de cette union qui continue à la promouvoir depuis, il est vrai qu’elle-même soutenait cette union. voir article sur le blog d’Objectif Lunel concernant le droit de réponse demandé à MD par Eric Perroud (tête de liste MoDem à Lunel) à Messieurs Laporte et Larribet.

Tout ce qui est cité sont des faits, qui ne sont pas exhaustifs ... donc à vous de juger si cette liste Ensemble est ce que Mme Denestèbe prétend. Mais je trouve déplorable que l'on se croit autorisé à utiliser l'idéal que le mot Démocratie recouvre pour abuser des personnes et les faire voter à l'encontre de leur intérêt en tronquant et manipulant l'information, parce qu'on est en position de monopole de celle-ci ...
Dernier petit point, je ne fais plus partie du MoDem, je ne voterais donc pas et ne prendrait pas partie pour une des 2 autres listes ... c'est à vous adhérents, qu'il appartient de faire ce choix.




Article de l'Agthois cité et joint par Florence Denestebe


undefined

Publié dans MoDem Herault

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article