Midi libre du 7/12 :MODEM Dufour pas investi et un 3e candidat en lice

Publié le par B.G.


2007-12-07-MDL-art-lorfevre.jpgMontpellier : MODEM Dufour pas investi et un 3e candidat en lice

Jeu du poker menteur au MoDem, Mercredi par la voix d'une de ses plus proche collaboratrices, Catherine Labrousse, le patron régional du Mouvement des démocrates, Marc Dufour, annonçait après de nombreuses semaines d'attente, son investiture officielle pour les municipales à Montpellier. Seulement, vérifications faites hier, notamment à la lecture du site officiel du MoDem, l'ancien patron d'Air Litorral n'est pour l'instant nullement désigné par la commission d'investiture parisienne.
Et pour cause ! L'Hérault pose quelques soucis aux dirigeants du nouveau parti de François Bayrou. Après Gérard Straumann (lire Midi Libre du 5 décembre), voilà qu'une troisième candidature vient d'atterrir sur le bureau de la commission parisienne. Celle de l'Association de soutien à François Bayrou (ASFB), présidée par Jacques Salse : "Le MODEM n'est pas un parti de politiciens. Il est un parti de citoyens libres, qui veulent débattre, défendre des idées et un programme. C'est pourquoi a été créé cette association qui garantit que la liste du MODEM pour les prochaines municipales soit INDEPENDANTE du Parti Socialiste, comme de l'UMP. Nous voulons être une force et non un accessoire."
Et à l'instar de Gérard Straumann, l'association qui regroupe plus de soixante adhérents - et tout autant de candidats - demande que soit appliqué l'article 18 des nouveaux statuts du MoDem. Autrement dit que "les candidatures soient soumises au vote des adhérents". Ce qui est loin de satisfaire Marc Dufour, patron historique du mouvement et ancien édile UDF qui revendique sa légitimité politique. Et financières ?
Car la question se pose de savoir si l'assurance financière des candidats entre en ligne de compte pour leur investiture. "Ca pourrait être le cas et on s'y prépare, nous avons demandé aux 61 colistiers de verser 300€ cahcun pour mener la campagne. Cela représente au total 18300€ pour faire entendre sa voix."
Marc Dufour n'est pas à l'abri de voir s'opérer une alliance entre Gérard Straumann et l'ASFB, qui pourrait lui être préjudiciable. Et même si ce rapprochement n'a pas lieu, le patron du MoDem demeure aujourd'hui en mauvaise posture au sein de son propre groupe. Ce qui n'est pas de bon augure à la veille d'une campagne qui tarde à s'engager.   G.L.

Une partie de ce qui est relaté a été dit voir ci-dessous pour le reste info ou intox ?

Montpellier Démocrate : communiqué de presse "Vous avez dit MoDem ?"

Publié dans MoDem34 Elections 2008

Commenter cet article