Midi-Libre du 05/12 : Modem Municipales sur MONTPELLIER

Publié le par B.G.


Midi-Libre du 5 décembre MONTPELLIER  Municipales
Et si Marc Dufour ne tirait pas la liste MoDem ?
Gérard Straumann ex-Cap21 se déclare candidat à l'investiture


2007-12-05-MDL-Dufour-vs-GeStrau.jpgLe Modem s'enlise. Le congrès fondateur de ce week-end n'a pas permis semble-t-il de définir une ligne claire sur la destinée du parti en terres Montpelliéraines. Bien au contraire. Hier, un seul candidat à l'investiture. Aujourd'hui, deux. Décidément, la route qui mène aux municipales est de plus en plus parsemée d'embûches pour le leader régional et prétendant au titre, Marc Dufour. Mais quelle est la pierre d'achoppement ? Gérard Straumann. Ancien Vert, ex-vert indépendant et jusqu'à vendredi dernier militant de Cap21, le Montpelliérain vient de se déclarer candidat à la candidature.
Résultat : la commission d'investiture parisienne se retrouve aujourd'hui avec deux dossiers sur la table et une difficulté à trancher. "A cet instant on ne sait toujours pas qui sera désigné." assure Gérard Straumann qui par ailleurs, explique que s'il se présente, c'est "avant tout pour être sûr qu'il y aura bien une liste MoDem aux municipales", au cas où il viendrait à l'idée de Marc Dufour à la veille du premier tour de saborder sa liste "pour rejoindre celle d'Hélène Mandroux".
Présent au congrès de Villepinte le week-end dernier, Gérard Straumann a commencé à prendre langue avec de nombreux adhérents héraultais du MoDem. Le sujet de conversation ? Le programme de Marc Dufour. "Je ne le connais toujours pas, et ils sont nombreux dans mon cas au sein du parti. Cela à tout juste 3 mois des municipales." L'ancien colistier de Montpellier écologie (1977) affirme travailler sur un document de trois pages qui "me sert de base de travail. En collaboration notamment avec Catherine Labrousse et Frédéric Tsitsonis." Les deux plus proches collaborateurs de Marc Dufour.
Qu'à cela ne tienne, pour l'ancien patron d'Air Littoral, "il n'y a aucun problème. Je devrais être officiellement investi aujourd'hui." Quand à Gérard Straumann ? "Il aura ma place sur la liste comme il le souhaite. Ca fait partie du jeu." Cependant, c'est avec les ex-militants de Cap21 devenus depuis dimanche MoDem que le leader régional va devoir concilier et monter sa liste pour les municipales. Une tâche qui s'annonce difficile quand on sait que la grande majorité d'entre eux est loin d'approuver les choix et les orientations du futur candidat montpelliérain. "Mon programme est bouclé depuis longtemps. Il se fera autour de 5 thèmes que je dévoilerais en début d'année."
En attendant, Marc Dufour a participé, lundi, à une réunion de travail avec l'équipe UMP de Jacques Domergue, histoire "de voir nos points de convergences et de divergences." On n'en saura pas plus ! Si ce n'est que ce même type de réunion s'est produit deux fois avec les leaders du PS. "On a avant tout besoin de travailler avec nos adhérents", insiste Férard Dtraumann. Des adhérents auprès desquels le candidat à la candidature espère bien faire passer son message car "comme le prévoit l'article 18 du MoDem, toute investiture implique la consultation préalable des adhérents".
Voilà qui ne fait pas l'affaire de Marc Dufour et pourrait retarder une fois de plus la désignation du candidat montpellièrain. A moins que les instances parisiennes aient décidé de ne pas prendre en compte les textes fondateurs du MoDem, sauce Villepinte. G.L.

Publié dans MoDem34 Elections 2008

Commenter cet article