Le point de non-retour a été franchi : j'arrête le MoDem ...

Publié le par B.G.


Le point de non-retour a été franchi :
j'arrête le MoDem et passe à autre chose


Le point de non-retour a été franchi avec le congrès de Villepinte, qui n'a été que le point culminant d'un ensemble de problèmes qui s'accumulent depuis plusieurs mois. J'en ferais peut-être la liste et l'analyse plus tard, si ça me semble nécessaire.

Le congrès a acté "dans le marbre" pourrait-on dire, l'orientation du MoDem. Cette orientation je n'y aurais pas adhéré et est sans aucun rapport pas celle, initiale, qui m'avait fait adhéré. Contrairement à certain/es, je ne crois pas possible un changement de direction à partir de maintenant, il y a un certain nombre de choses sur lesquelles il sera impossible de revenir, de puissants verrous posés ça et là. Pour faire évoluer la structure dans le bon sens, il faudrait tous les faire sauter, un par un, ce sera pas possible, il faudrait tout dynamiter ... une réécriture complète des statuts pris sous un autre angle. Il faut être réaliste, ça n'arrivera jamais.

Depuis le début j'ai toujours tenu le même discours, j'ai toujours accordé les mêmes priorités et dénoncé les mêmes choses. J'avais dit dès cet été que tant que le Congrès n'était pas passé, je ne lâcherais pas, mais que les statuts et chartes seraient déterminants pour la direction prise, et que selon ce qu'ils seraient, je déciderais de poursuivre ou non. J'avais également déclaré sur e-soutiens que si ces statuts n'étaient pas soumis au vote de l'ensemble de adhérents, je rendrais ma carte. Mon départ ne devrait être une surprise pour personne, il est cohérent avec ce que j'ai pu dire ou faire jusqu'à présent.
Je rends sans regret mon "matricule 2310".

Brigitte a fort bien exprimé une partie de ce que je ressens lire ici >>

Je n'ai pas l'intention de jouer l'unité de façade, de faire du prosélytisme pour le MoDem, de le présenter comme une nouvelle voie, alors qu'il est actuellement gangréné de l'intérieur par les mêmes pratiques et "vices" qu'il prétend dénoncer chez les autres, et verrouillé du national aux fédérations par des intérêts personnels. Je suis d'abord une citoyenne et je n'abuserais mes concitoyens en leur faisant du boniment pour qu'ils donnent leur voix à un MoDem qui n'aurait de différent de l'UMP, du PS ou des autres, qu'une étiquette.
C'est une question d'honnêteté, une question d'éthique.

Bien sûr, il y aura des candidats honnêtes parmi ceux que le MoDem investira et qui mériteront d'être soutenus, non en raison de leur étiquette, mais parce qu'ils ont les qualités humaines et l'intégrité nécessaire pour se sentir des devoirs envers leurs concitoyens,
mais ce n'est pas la règle retenue et pour que le MoDem soit crédible, en tant que porteur d'un renouveau politique, il aurait fallu que ce le soit. Il ne le sera donc pas et ne trouvera pas de ce fait son électorat.

Etant donné l'absence totale de démocratie, dans la plupart des départements,
au niveau national comme en a témoigné ce congrés, plus les articles des statuts qui disent en substance que l'on doit soutenir les décisions du parti et ses investitures, ou du moins faire silence en cas de désaccord sous peine d'exclusion ... je préfère rester libre parce que je n'ai pas l'intention de cautionner par le silence, par la soumission aux ordres d'une hiérarchie ce que j'aurais critiqué ou dénoncé en tant que citoyenne  consciente et responsable. Il n'y a de liberté, pour moi, que sur le chemin de la conscience, et ce n'est pas le chemin sur lequel le MoDem s'est engagé.

Je souhaite bon courage à ceux et celles qui restent, pensant pouvoir influer sur la direction prise, leur réussite me ferait accepter avec une grande joie de m'être trompée.

Mais la chasse à tout esprit critique a déjà commencé sur e-soutiens et peut-être d'autres forums. Le niveau des commentaires de ceux qui la font, est très proche de l'esprit, plus nain que le ras des pâquerettes (*), des sarkotistes qui sévissaient sur les forums politiques pendant les législatives.  Maintenant ils veulent envoyer au NC ou chez Cavada, les mêmes qu'ils traitaient de gauchistes et voulaient envoyer à la LCR il y a moins de 15 jours ... c'est surréaliste, à mourir de rire.
Il y a les mêmes sur le terrain : "Bonjour l'ambiance !".

J'ai appris que la fin ne justifiait pas les moyens ... mais que les moyens utilisés conditionnaient le résultat obtenu. Je vois les moyens mis en oeuvre, je vois dans le temps le résultat qui va être obtenu ... et je pense comme Sumer qu'à cette allure-là, l'espoir suscité par le MoDem sera mort avant qu'il ne puisse accèder au pouvoir !

Mais il est indispensable pour nous citoyens en France et partout dans le monde, que nous reprenions les droits à l'existence qui nous ont été confisqués ... il est nécessaire de le faire mais sous une autre forme en tirant les leçons de ces 7 derniers mois. Je vais y travailler avec d'autres qui portent le même regard sur la situation.

Bon je vais m'arrêter là ... 
Je resterais en contact avec tous ceux et celles dont l'engagement n'est pas de façade (ils et elles se reconnaîtront) et je continuerais pour l'instant à publier les infos du MoDem concernant le département, du moins celles que l'on me communiquera.

Alors à bientôt,

a-bientot2.jpg


(*)
"plus nain que le ras des pâquerettes" expression lue, il y a fort longtemps, sous la plume d'un journaliste du Canard Enchaîné  et que j'ai adopté l'ayant trouvé irrésistible


Publié dans MoDem Herault

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

DJ 17/07/2008 23:41

Prenez la patience de construire patiemment. je trouve aberrant que des gens qui veulent de la démocratie jusqu'au ras des pâquerettes quittent dès que qqn siffle la fin de la récré, parce qu'il y a des échéances à préparer, des rapports de forces à gérer, des compromis à faire. Quand on fait de la politique, on fait de la politique : cela veut dire qu'on se positionne parmi d'autres, pas parmi un absolu...En tout cas, une comme toi, on en a une dans la section... Elle nous casse les pieds, je lui consacre par principe trois fois plus de temps alors qu'elle en fait trois fois moins que bien d'autres, mais je veille à ce qu'elle reste... ma groupie témoin qui croyait le MoDem allait être une démocratie tellement totale que cacophonique...Suis ancien des Verts (donc j'ai soupé de l'abus de démocratie - qui tue la démocratie -) et fidèle de la Palestine, ayant transféré mon soutien sur le Hamas, vu que l'OLP elle, n'est plus qu'une officine israélienne.

benedicte 21/10/2008 20:26


Morte de rire ... des comme toi il y en avait de trop dans mon département, de prétentieux petits donneurs de leçons, prétendant tout savoir et brassant du vent, c'est pour ça que je suis partie,
et à cause des petits potentats locaux qui cherchaient à empêcher toute construction de quoi que ce soit par qui que ce soit, en s'entourant et s'appuyant sur les gens comme toi qui ont besoin de
se faire tripoter l'ego :) ... Autant de dire que si tu en avais eu une comme moi dans ce que tu appelles "ta section", non seulement tu n'aurais rien fait pour me garder, mais tu aurais été putain
de soulagé que je me tire !!
Petit conseil, évite la psycho de bazar quand tu ne connais pas les gens ... sans rancune :)