Position de Cap21 : lettre aux adhérents de G.Fandos

Publié le par B.G.


LETTRE AUX ADHERENTS MODEM HERAULT

Madame, Monsieur,

J’ai souhaité vous faire part, au nom de CAP 21, des orientations politiques défendues par notre mouvement (de manière un peu abondante ces derniers jours, j’en convient ! mais je pense que c’était indispensable) sur les questions clefs de l¹urbanisme et d’aménagement équilibré du territoire pour vous expliquer :
1/ les bases sur lesquelles nous voulons travailler et apporter notre sensibilité écologiste à la construction du Modem
2/  les raisons de donner « du temps au temps » afin de nous permettre de  vérifier que le Modem est en écoute par rapport à nos thèses, avant de faire disparaître CAP 21 irrémédiablement. Je tiens à souligner que je ne doute pas de la capacité d’écoute de très nombreux adhérents du Modem comme j¹ai pu le vérifier.

Mais dans l’Hérault (comme malheureusement dans d¹autres départements) nous nous heurtons à des logiques électoralistes qui risquent de conduire dans quelques cas, au nom d¹un pragmatisme de courte vue (il faut des élus à tout prix !), à des alliances entre des représentants du Modem et des élus en place fort peu sensibles à nos thèses. Plus particulièrement à Montpellier ( mais le problème se pose aussi à Sète par rapport à Commeinhes et son incinérateur ), l’alliance au 2ème tour avec G. Frêche/ Mandroux qui poursuivent une volonté de croissance effrénée de l’agglomération, serait incompréhensible par nos électeurs écologistes et incohérent par rapport au développement durable qui est au coeur de notre projet.

Vous comprendrez donc notre prudence !

Nous ne sommes pas hostiles au fait d¹avoir des élus, mais, si des alliances ne sont pas possibles pour des raisons politiques, on peut toujours avoir des élus de manière indépendante du moins dans les grandes villes où se pose ce problème!

Si nous voulons donc construire dans la durée un Modem qui tient compte de ses différentes sensibilités (nous ne parlons pas de faire des courants !), il est primordial que lors de la fondation du Modem, nous intégrions ces données politiques et que nous permettions donc à CAP 21 « un temps de fiançailles avant le mariage ».


Autrement dit, il faut que les statuts du Modem autorisent pour un temps l¹existence de CAP 21 au sein du Modem, comme le propose F. Bayrou (cf statuts version 3, qu¹il soumet au vote du Congrès) en accord avec Corinne Lepage et la direction du Modem.


Un unanimisme de façade (« le parti unique » *), très sain sur le principe mais qui ne considérerait pas cette situation politique serait inadapté à la réalité et aux incertitudes à venir quant aux alliances et donc aux orientations de notre mouvement.

Le Congrès aura-t-il l’intelligence politique de le percevoir ? Je l’espère de tout coeur pour que notre aventure commune puisse se poursuivre !

J’aimerais avoir votre sentiment sur toutes ces questions avant le Congrès et vous invite à m¹en faire part.

Cordialement

Georges Fandos
Délégué régional CAP 21 LR


* Ce n¹est pas F. Bayrou qui a dit au congrès de l¹UMP à Toulouse que si on pense tous pareil alors on ne pense pas ?

PS : comme je n¹ai pas la possibilité d¹envoyer ce mail à tous les adhérents du Modem Hérault vu que je ne dispose pas du fichier (bien que je sois référent départemental Modem et que je l'ai demandé à ce titre !) et que mes mails ne sont pas envoyés aux adhérents malgré mes demandes (bonjour le verrouillage !), je vous prie de le communiquer aux adhérents que vous connaissez pour leur information. Merci, pour ce geste démocratique.

Publié dans MoDem

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Position personnelle en commentaire :Je comprends les inquiétudes de Cap21, je les partage concernant le baillonnement de la démocratie à l'intérieur d'un mouvement se prétendant démocrate. Toutefois, Georges Fandos connaît ma position, je suis contre la constitution d'un MoDem en courant, non à cause de Cap21, mais du nombre de fédérations départementales UDF où les despotismes locaux ont empêché toute organisation, structuration et participation des adhérents et qui auront de fait entre cette dispositions et des membres de droits formés de leurs élus, le pouvoir de continuer à nuire. Mais la version 4 des statuts qui vient de sortir est toujours bancale, le RI toujours absent, les modalités de vote anti-démocratique,... ce point là n'est que l'arbre qui cache la forêt !
Répondre
B
Plus que quelques jours à attendre le congrès, le résultat de la commission d'investiture sur Montpellier et ont sera fixé ... :0074:
L
tu sombres dans la fandosmania ? :-)Je continue à considérer qu'il a mené une campagne très moyenne, avec un discours en rien MoDem: c'était très clairement un CAP 21 qui se présentait. Et je doute pourtant qu'un simple CAP 21 aurait obtenu ce score
Répondre
B
Non ... :0101: mais 1) Etant donné que cette information est censurée par D&Co je la transmets et l'aurait fait d'où qu'elle vienne. 2) Honnêtement dans le département, je n'ai rien à reprocher en terme de démocratie à Georges Fandos et Cap21, contrairement à D&Co qui en sont aux antipodes.J'ai donné l'info et je donnerais ma position que Georges connaît de toute façon, demain en commentaireamicalement ... je vois que tu as trouvé ton nouveau pseudo :0023: